/news/education
Navigation

Baisse du taux de réussite en mathématiques au secondaire

Le ministère de l’Éducation a indiqué que le pourcentage de succès est de 81 %

Étudiants en examen
photo Fotolia Le niveau de difficulté de l’épreuve ministérielle de mathématiques de la séquence Sciences naturelles de 4e secondaire a « déstabilisé » de nombreux profs, qui l’ont jugé « préoccupant », et d’élèves, qui ont obtenu le plus bas taux de réussite en 6 ans.

Coup d'oeil sur cet article

Le taux de réussite en mathématique de quatrième secondaire est de 81 %, ce qui représente le plus bas résultat des six dernières années.

Au cours des dernières semaines, l’épreuve ministérielle de mathématiques de la séquence Sciences naturelles de quatrième secondaire s’est attirée des critiques.

Son niveau de difficulté avait « déstabilisé » de nombreux profs et élèves à la mi-juin, selon Jocelyn Nicol, président du Groupe des responsables en mathématiques du secondaire (GRMS), qui regroupe environ 400 enseignants.

Or, le ministère de l’Éducation a indiqué hier que le taux de réussite dans cette discipline est de 81 % cette année, soit un résultat « comparable à celui obtenu pour la séquence Technico-sciences, qui est d’un niveau d’exigence similaire » à la séquence Sciences naturelles, puisqu’il s’agit de deux cours de mathématique au contenu enrichi.

« Le ministère de l’Éducation n’a donc fait aucune annulation ou pondération des résultats » à la lumière de ce taux de réussite, indique sa porte-parole, Esther Chouinard. Aucune autre épreuve ministérielle n’a d’ailleurs dû subir un tel traitement cette année.

Plus bas taux en six ans

Le taux de réussite de juin 2017 dans cette matière est tout de même le plus bas depuis au moins six ans.

Au ministère de l’Éducation, on précise qu’il s’agit d’un résultat « légèrement inférieur » à ceux obtenus en 2012, 2013 et 2014, si bien qu’il n’est pas considéré comme anormalement bas. Par ailleurs, il n’a pas été possible, hier, de connaître la moyenne obtenue dans cette matière, une donnée qui s’ajoute habituellement au taux de réussite.

De son côté, le président du GRMS, Jocelyn Nicol, estime qu’il est difficile de commenter ce résultat, puisqu’il ne s’agit pas du taux de réussite à l’épreuve ministérielle, mais plutôt du taux de réussite pour l’ensemble de cette matière, qui tient compte aussi des notes obtenues pendant l’année.

Dans cette matière, l’épreuve ministérielle ne compte que pour 35 % de la note finale inscrite au bulletin de l’élève.

M. Nicol rappelle que plusieurs enseignants de mathématique ont observé cette année une baisse des résultats à cette épreuve ministérielle comparés aux notes obtenues par leurs élèves pendant l’année scolaire.

Le niveau de difficulté a été jugé préoccupant, si bien que le GRMS a lancé un sondage à la fin juin auprès de ses membres pour recueillir leurs commentaires à ce sujet.

Analyse approfondie à venir

Au ministère de l’Éducation, on précise que les épreuves ministérielles sont préparées par une équipe composée de « plusieurs personnes », dont des enseignants et des conseillers pédagogiques.

« Une analyse approfondie sera effectuée afin de mieux cerner les difficultés rencontrées par certains élèves », ajoute Mme Chouinard.

Taux de réussite en mathématiques, séquence Sciences naturelles, quatrième secondaire :

  • 2017 : 81 %
  • 2016 : 94 %
  • 2015 : 93 %
  • 2014 : 87 %
  • 2013 : 86 %
  • 2012 : 87 %

Note : Les résultats antérieurs à 2012 en mathématique de quatrième secondaire ne sont pas disponibles sur le site du ministère de l’Éducation.