/sports/opinion/columnists
Navigation

Des terrains de camping deviennent des Resorts

Camping Domaine du Rêve
photo coutoisie Voici un bel exemple du nouveau côté resort que bien des campings adoptent au Québec : les installations du camping Domaine du rêve à Saint-Angèle-de-Monnoir.

Coup d'oeil sur cet article

Au fil des ans, afin de répondre aux besoins de la clientèle, plusieurs terrains de camping du Québec ont développé de nouvelles infrastructures servant à agrémenter le séjour des campeurs.

« Personnellement, je suis surpris de voir les propriétaires de camping investir autant pour diversifier leur offre, lance d’emblée le président-directeur général de Camping Québec, Simon Tessier. Nos gens sont passionnés. Ils veulent développer une offre plus complète, sous le modèle du resort de vacances. »

Pour illustrer son discours, il donne l’exemple du camping Lac Georges de Val-Alain.

« Depuis quelques années, de bonnes sommes d’argent avaient été investies pour développer des activités qui sont accessibles aux campeurs qui vivent sur le site, affirme Tessier. Présentement, les propriétaires veulent aller encore plus loin avec la construction d’un immense complexe sportif. Les campeurs qui vont s’y rendre vont avoir l’impression d’être dans un vrai camp de vacances. »

Pour lui, il est certain que ce virage entrepris par plusieurs va porter ses fruits.

« Les campings qui auront investi vont poursuivre leurs opérations pour longtemps. C’est un gage de succès. Les propriétaires peuvent investir dans leur réseau électrique ou dans l’aqueduc, sauf que pour séduire les campeurs, ils doivent investir dans des éléments qui sont visibles, tangibles comme c’est le cas pour le Lac Georges. »

DES ACTIVITÉS

Présentement, sur plusieurs terrains de camping, il n’est pas rare de voir des installations qui permettent aux visiteurs de pouvoir profiter pleinement de leurs vacances.

Ainsi, selon le Conseil canadien du camping et du VR, parmi les infrastructures les plus présentes sur les terrains, en tête, il y a le terrain de jeux dans 78 % des cas. Viennent ensuite la salle communautaire dans 64 %, le casse-croûte/dépanneur dans 49 %, une plage dans 43 %, un terrain de basketball dans 29 %. Et une piscine dans 28 %.

De leur côté, les consommateurs demandent l’amélioration de certains services qui sont jugés essentiels aujourd’hui. C’est le cas de la connexion internet sans fil et de la piscine avec jeux d’eau. Selon le sondage mené, plusieurs demandent un meilleur réseau électrique et une amélioration des blocs sanitaires.

LE PORTRAIT

Les amateurs sont de plus en plus attirés vers les campings qui vont leur offrir une véritable expérience de vie pour leurs vacances. Il est fini le temps où la seule activité était de manger des guimauves au coin du feu le soir. Les principales motivations d’un campeur tournent autour de la liberté ressentie, l’indépendance, la proximité de la nature, les vacances et le repos. Il faut aussi réunir trois conditions gagnantes pour les attirer. Il y a le coût abordable, la possibilité de découvertes et le côté social bien organisé.

Les équipements de camping le plus souvent utilisés en 2014, selon le Conseil canadien, sont : la tente dans 55 % des cas, la caravane 16 %, la tente-caravane dans 8 %, la caravane à sellette dans 8 % et les autocaravanes dans 6 %.

TERROIR EN VR

Plus de 130 producteurs du terroir peuvent maintenant accueillir les campeurs-caravaniers qui désirent connaître leurs productions partout à travers le Québec. De l’Abitibi-Témiscamingue à la Gaspésie et de l’Outaouais au Saguenay Lac Saint-Jean, vous pourrez découvrir des fermes d’élevage, des vignobles, des vergers et cidreries des fromageries et autres activités du genre quoi sont de plus en plus rependues au Québec. Un rabais de 10% est accordé aux membres de la FQCC. Pour tout savoir : 1-877-650-3722.

DES ACTIVITÉS RÉGIONALES

Du 21 au 23 juillet, L’Association régionale Chaudière-Appalaches de la FQCC tiendra son activité Hissons les voiles. Pour tout savoir et vous inscrire, vous devez vous rendre à l’adresse : www.fqcc.ca/actualites/activite/arcc-chaudiere-appalaches-07.

De son côté, l’ARCC de l’Outaouais teindra une activité spéciale pour souligner le 50ième de la FQCC, dans le cadre du Festival Western de Saint-André-Avellin. Pour tout savoir, vous pouvez vous rendre sur le site www.fqcc.ca, sous l’onglet activités.

CARTE INTERACTIVE

La Fédération québécoise de camping-caravaning vous offre la possibilité de naviguer sur sa carte intercative qui vous permettra de trouver tout ce que vous chercher comme informations au Canada et aux Etats-Unis. Dans l’onglet catégories, par exemple. On vous offre la possibilité de trouver un club de camping, les commerçants de VR les plus proches de votre destination, les attraits touristiques, les activités comme les différents festivals, les relais routiers, les terrains de camping, les stations de propane, autant d’informations essentielles lorsque l’on circule en VR. Vous pouvez vous rendre sur le site de la FQCC et cliquer sur l’onglet : Le Campeur. La carte est accessible sur le web avant votre départ et sur les applications IOS et Android lors de vos déplacements.

BOIRE UN BON CAFÉ EN CAMPING

En camping, un bon café le matin est l’un des meilleurs moments. Bien que le café instantané soit une option, plusieurs préfèrent utiliser une cafetière qui utilise différentes technologies. La cafetière électrique, espresso ou à capsule demeure une option sûre si vous avez accès à un bon réseau électrique. La cafetière de type italienne va directement sur le réchaud à gaz sauf qu’elle a un défaut. Elle ne fait qu’une seule tasse à la fois. La cafetière à piston, de type Bodum, peut représenter une option intéressante. Il suffit de faire bouillir de l’eau sur le réchaud à gaz ou avec une bouilloire électrique. Il suffit de verser l’eau dans la cafetière sur le café et attendre quelques minutes. Vous pouvez alors presser le piston. Elle peut faire jusqu’à trois tasses, tout dépendant des modèles. Vous avez donc plusieurs solutions pour arriver à vos fins de déguster un bon café.