/news/currentevents
Navigation

Le BEI prend en charge une enquête à Montréal

Le BEI prend en charge une enquête à Montréal
PHOTO AGENCE QMI, MAXIME DELAND

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL - Un ancien soldat russe de 51 ans établi au Québec depuis plus d’une vingtaine d’années en a fait voir de toutes les couleurs aux policiers, tard mercredi soir, dans l’arrondissement de Pierrefonds-Roxboro.

Les policiers ont reçu un appel d’urgence un peu avant minuit leur demandant de se rendre dans une résidence de la rue Colbert, où le suspect se serait livré à des voies de fait sur sa conjointe et son enfant.

La victime est une femme d’affaires bien connue dans les environs. Elle n’a pas été blessée gravement.

À l’arrivée des policiers sur les lieux, le suspect était étendu sur le divan, tandis que des couteaux se trouvaient près de lui.

Il aurait ensuite résisté à son arrestation. Selon nos informations, la confrontation entre l’homme et les policiers a été particulièrement violente. À un certain point, le forcené aurait même tenté de désarmer les policiers.

Durant l’affrontement, le suspect aurait été aspergé de poivre de Cayenne et aurait reçu au moins un coup de bâton télescopique à la tête, près de l’œil. Une fois maîtrisé par les agents, l’homme a été transporté à l’hôpital pour soigner ses blessures. Il aurait notamment subi une fracture.

Durant la nuit, son état de santé se serait toutefois dégradé. Bien que sa vie n’est pas menacée, il pourrait notamment perdre l’usage de son œil gauche et pourrait conserver des séquelles permanentes.

Par conséquent, l’enquête visant à éclaircir les circonstances de l’intervention a été confiée au Bureau des enquêtes indépendantes. Neuf enquêteurs ont été dépêchés sur les lieux, jeudi en début d’après-midi.