/misc
Navigation

10 millions à un ex-terroriste!

10 millions à un ex-terroriste!
Photo Radio-Canada

Coup d'oeil sur cet article

Une annonce de cette nature en juillet, ça permet de comprendre ce qu’est la duplicité. La sournoiserie, si vous préférez...

Le gouvernement fédéral, Justin Trudeau au premier chef, savait fort bien qu’elle ne plairait pas. Donc aussi bien la faire savoir quand les gens partent ou préparent leurs vacances...

10 millions à un ex-terroriste!
Photo AFP

Dix millions pour compenser Omar Khadr pour les mauvais traitements reçus à Guatanamo notamment, une prison américaine. Y a de quoi faire sourciller les sourds et les muets.

À l’adolescence, Khadr combattait avec les talibans en Afghanistan. Son père était impliqué dans Al-Qaïda, l’organisation d’Ossama Ben Laden, et avait sans doute entrainé son fils avec lui...

Mais Khadr, le soi-disant enfant soldat, a-t-il vraiment tué un soldat américain? Les versions contradictoires des témoins lui auront finalement permis d’éviter la prison à vie aux États-Unis.

Revenu au Canada après des années de taule, il poursuit le gouvernement canadien pour l’avoir laissé tomber, mais Justin Trudeau coupe court aux procédures et lui accorde une compensation de dix millions.

Politiquement, c’est discutable. Trudeau le sait. Et ses innombrables conseillers le savent aussi. De là cette compensation rendue publique en plein été, alors que Trudeau est en Europe...

Tous les experts de la manipulation politique vous le diront: c’est maintenant qu’il fallait le faire; la classe moyenne, chérie par Saint-Juste, a la tête ailleurs et le nez dans les éprouvettes, cherchant pour sa piscine l’eau la plus limpide...

 

De son côté, l'heureux Omar sourit de toutes ses dents. Ça se comprend. On a beau être un martyr, il y a des repères qui ne se perdent pas.

Dix millions! Ça change le monde, surtout quand on n’aurait pu faire mieux... Quant aux excuses du Canada, c’est l’olive dans le martini.

10 millions à un ex-terroriste!
Photo courtoisie

- Appelez-moi Khadr, Omar Khadr...

- Oui, bien sûr...

- Et réservez-moi une table chez George. Il paraît que la tarte au citron est fameuse...

- Seize dollars la pointe...

- Pas de souci. J’ai ce qu’il faut pour m’offrir la tarte entière...

- Allah vous promettait mieux...

- Avec dix millions, je peux me les offrir, ses quarante vierges...

 

Pendant que Justin Trudeau démontre à l’Europe qu’il sort de la cuisse de Jupiter, au Canada, et même au pays d’en haut, on grince des dents.

Pourquoi dix millions? Pourquoi pas vingt ou cinq, ou seulement un?

Dans les officines du Conseil privé, là où la lumière du pouvoir est tamisée jour et nuit, on a jugé sans doute que la vie de Khadr, issu d’une famille d’origine afghane établie à Toronto, que la vie prometteuse que lui offrait le Canada valait dix millions. Qu’on a lui a fait perdre ses plus belles années et que ça vaut bien dix millions. Sans parler des mauvais traitements subis chez les enragés d’Américains. On en a une petite idée dans Zero Dark Thirty...

À gauche, où les vertueux expriment toujours les meilleurs sentiments, on dit que le Canada a erré et qu’il doit payer, et même qu’il s’en tire à bon compte à dix millions.

Mais la majorité silencieuse, les contribuables qu’on amoindrit en les disant de droite, ceux qui sont éreintés par les taxes et le coût de la vie, ceux-là trouvent à redire, évidemment.

Non pas qu’ils aient moins de cœur que les autres. Peut-être, si je comprends bien ce qu’ils expriment, peut-être en ont-ils tout simplement assez de Trudeau-la-dépense. Et que celle-là passe mal.

10 millions à un ex-terroriste!
Photo AFP

On le voit partout ces jours-ci, ce Justin Qui-ne-serait-rien-sans-son-père, passant d’un palace à l’autre, serrant menottes royales et petites mains diplomatiques, mèche au front et sourire aux lèvres, s’écrier, entre deux grands crus et trois carrés de foie gras, qu’il veut «bâtir un monde plus juste et plus égal».

Radio-Canada, l’organe fédéral d’information positive, émoustillé ici comme sur tous les continents, nous présente son monarque comme une «rock star»...

Hambourg est à feu et à sang, mais lui, le Juste, l’ami de l’Aga Khan, de Coldplay et de la classe moyenne, on l’applaudit à tout rompre, nous fait savoir sa SRC...

Ça donne presque envie de se mettre à genoux. Pour prier le ciel que ça finisse...