/finance/pme
Navigation

À l’assaut de la planète

De jeunes tailleurs veulent conquérir le monde avec leurs complets

Vincent Thériault et François Thériault, les fondateurs de l’entreprise Surmesur.
Photo courtoisie Vincent Thériault et François Thériault, les fondateurs de l’entreprise Surmesur.

Coup d'oeil sur cet article

Habiller Pierre sans déshabiller Paul... Deux frères de Québec ont décidé de vêtir les hommes avec des tailleurs sur mesure, mais à des prix abordables.

«On ne savait pas coudre un bouton, mais on était des entrepreneurs», dit Vincent Thériault, 33 ans, lorsqu’il raconte comment Surmesur est né, dans un sous-sol de Québec, alors que lui et son frère François, 31 ans, cherchaient une idée pour se lancer en affaires.

Sept ans plus tard, les deux cofondateurs et coprésidents de Surmesur exploitent huit boutiques, au Québec, en Ontario et aux États-Unis, et leurs vêtements sont présents dans une demi-douzaine d’autres. Ils sont portés par quelque 50 000 clients, qui peuvent choisir leurs chemises et leurs complets dans plus de 8000 tissus provenant de partout sur la planète.

Avant de connecter en affaires, les frères Thériault ont partagé une passion pour le basketball, sport qu’ils ont pratiqué jusqu’au niveau universitaire.

Après leurs études en administration, que François a faites à l’Université de Caroline du Nord à Greensboro, grâce au basket, ils se sont demandé : on fait quoi ?

«On a alors voyagé», raconte Vincent.

«Peut-on le faire chez nous?»

C’est lors d’un séjour en Asie, notamment à Hong Kong, qu’ils ont vu tous ces ateliers de confection de vêtements sur mesure, à des prix défiant toute compétition.

«On s’est dit : peut-on le faire chez nous ? Et comment dépoussiérer l’un des plus vieux métiers du monde?»

De retour à Québec, les deux frères se sont mis au boulot... depuis leur sous-sol.

Une amie a fait le design des premiers complets. Leur père, qui a œuvré dans la construction, a aidé à créer le concept des boutiques. «Tout succès commence par s’entourer des bonnes personnes», dit Vincent, qui ajoute : «J’ai aussi marié une comptable ! Elle est avec nous dans l’entreprise.»

Les deux frères ont d’abord ouvert une boutique de 320 pieds carrés, à Québec, en 2010. Le succès a été immédiat.

Design ici, fabrication en Asie

Il ne se dément pas depuis : «On a ouvert cinq boutiques au cours des cinq dernières années, dont à Chicago et à Pittsburgh. On y fait nos tests, et on se sent prêts pour les grands centres urbains. Il y aura aussi de l’expansion dans l’Ouest canadien.»

Les boutiques Surmesur se veulent une destination, «comme en restauration», dit Vincent. Toutes ont leurs stylistes. Les prix des complets commencent autour de 425 $ et vont jusque dans les milliers de dollars.

Le design est fait au Québec et la fabrication, en Asie. «Et ce n’est pas que pour les prix, dit Vincent. Les Asiatiques sont très avancés technologiquement. Ici, on est à la traîne.»

Les frères Thériault ont de grandes ambitions. «D’ici trois ans, dit Vincent, on veut être la référence en Amérique du Nord dans le sur-mesure.»

L’entreprise

Secteur d’activités :

  • Fabrication et distribution de vêtements sur mesure et personnalisés pour hommes.

Nombre d’employés :

  • 95, dont 16 au siège social.

Siège social :

  • Québec

Actionnaires :

  • Vincent et François Thériault et un partenaire mexicain.