/news/currentevents
Navigation

Bagarre au pénitencier de Donnacona

40 détenus sont demeurés isolés pendant trois jours

Coup d'oeil sur cet article

Une quarantaine de détenus sont restés isolés en cellule durant trois jours à la suite d’une bagarre au pénitencier de Donnacona.

« Vendredi, il y a deux semaines, il y a eu une bagarre. Ça a causé du trouble pas mal. Alors, pour s’assurer que tous les secteurs soient en sécurité, ç’a été fermé », a confirmé Stéphane Jaillet, le directeur adjoint des services de gestion de l’établissement de Donnacona. Il n’y aurait eu que des blessés mineurs, a-t-il indiqué.

Fouilles minutieuses

Néanmoins, la rangée où il y a eu la bagarre a été fermée durant près de trois jours, confinant les 40 détenus de ce secteur en cellule.

« C’était pour faciliter les fouilles. Lorsqu’il y a des bagarres comme ça, il faut s’assurer qu’il n’y ait pas d’armes en circulation, a-t-il précisé. Si on veut faire ça de façon adéquate, on n’a pas vraiment d’autre choix que de fermer certains secteurs ».

D’ailleurs, lors de ces interventions, les agents correctionnels trouvent toujours du matériel illégal, assure M. Jaillet.

« On trouve toujours quelque chose. Quand on fait ce genre de fouille, on trouve des armes artisanales, des fils trafiqués pour faire des alambics et de la boisson artisanale. Face à une situation comme celle-là, les fouilles se font minutieusement pour s’assurer de la sécurité », a-t-il relaté.