/sports/opinion/columnists
Navigation

Un pas en arrière

Coup d'oeil sur cet article

À la lumière des changements apportés par les équipes de la Ligue nationale, les Capitals de Washington paient le gros prix pour avoir échoué dans leur tentative de gagner la coupe Stanley.

Habituellement, les équipes qui doivent « liquider » des effectifs pour se conformer au plafond salarial sont celles qui ont atteint l’objectif final.

Pour les Capitals, c’est le contraire qui s’est produit.

Résultat : Justin Williams, Kevin Shattenkirk, Karl Alzner, Nate Schmidt et Marcus Johansson, cinq joueurs de la formation régulière, ont tous quitté le bateau.

Avec des changements aussi importants, peut-on croire que cette équipe peut encore aspirer à la coupe Stanley ?

Une année de comparaisons

Ce sera une année particulière pour Barry Trotz. Une année où les comparaisons seront nombreuses.

Il n’a pas encore réussi à combler les objectifs fixés à Washington et voilà que Peter Laviolette, qui l’a remplacé à Nashville, mène les Predators à la grande finale.

Cette équipe sera considérée comme la formation à battre dans l’Association de l’Ouest, la saison prochaine.

Et pendant ce temps, Trotz écoulera la dernière année de son entente avec les Capitals...