/sports/baseball
Navigation

Deux joueurs cubains désertent l’équipe junior

Ils ont quitté leur chambre dans la nuit de lundi à mardi et n’ont pas été revus

L’équipe nationale cubaine junior était de passage à Jonquière, hier soir, pour y affronter les Voyageurs. Les visiteurs avaient toutefois deux joueurs en moins après que ceux-ci eurent pris la poudre d’escampette, plus tôt cette semaine.
Photo collaboration spéciale, Stéphane Bouchard L’équipe nationale cubaine junior était de passage à Jonquière, hier soir, pour y affronter les Voyageurs. Les visiteurs avaient toutefois deux joueurs en moins après que ceux-ci eurent pris la poudre d’escampette, plus tôt cette semaine.

Coup d'oeil sur cet article

JONQUIÈRE | Deux joueurs de l’équipe nationale cubaine junior, en tournée contre les équipes de la Ligue de baseball junior élite du Québec, manquent à l’appel depuis mardi.

Ces deux joueurs sont partis de leur propre chef, dans la nuit de lundi à mardi. Le matin du 11 juillet dernier, les deux joueurs n’étaient plus dans leur chambre.

Selon ce que nous avons appris, personne ne sait où se trouvent les joueurs de baseball, disparus après un match contre les Bisons de Saint-Eustache. On soupçonne que les deux joueurs aient quitté leur équipe pour ne pas retourner vivre à Cuba.

« Aucun détail »

L’équipe nationale junior de Cuba était jeudi au Stade Richard-Desmeules, où elle affrontait les Voyageurs de Jonquière, dans le neuvième match de cette série de 15.

Rencontré sur les lieux, le secrétaire de route pour la tournée cubaine et directeur des communications à la Ligue de baseball junior élite du Québec (LBJEQ), Antoine Desrosiers, n’a pas voulu commenter cette situation en affirmant n’avoir « aucun détail » sur cette histoire.

Le président de la ligue, Rodger Brulotte, a préféré lui aussi s’abstenir de commenter le départ des deux joueurs cubains. « Notre rôle à la LBJEQ est de promouvoir le baseball. Nous ne nous mêlons pas de questions politiques », a-t-il affirmé. M. Brulotte s’en remet au dirigeant de l’équipe de Cuba pour expliquer la désertion des deux joueurs.

Mesures de sécurité

Maxime Lamarche, directeur général de Baseball Québec, n’a pas retourné nos appels jeudi soir.

Les dirigeants de l’équipe cubaine avaient pourtant anticipé la possibilité que des joueurs aient envie de partir sans laisser de traces, en mettant en place des mesures spéciales de surveillance et de sécurité.

Par exemple, il leur était interdit de se rendre au vestiaire seul. Les joueurs étaient accompagnés en tout temps et devaient respecter des consignes claires quant à leurs allées et venues.

Résidences étudiantes

Pendant leur séjour, les joueurs étaient hébergés dans les résidences étudiantes du collège Ahuntsic.

La tournée de l’équipe nationale cubaine a pour objectif de promouvoir le baseball dans toute la province et de « continuer de tisser des liens entre Cuba et le Canada », affirme Antoine Desrosiers. Il n’a pas voulu s’étendre sur l’impact qu’auront ces désertions sur les liens entre les deux pays.

Cette tournée se veut aussi un moyen de préparer l’équipe junior cubaine aux championnats mondiaux.