/sports/fighting
Navigation

McGregor rugit à Londres

Coup d'oeil sur cet article

Conor McGregor a célébré son anniversaire comme il se doit, vendredi après-midi à Londres, en tenant des propos incendiaires contre pratiquement tous ceux qui ne se rangent pas de son côté, en vue de son combat contre Floyd Mayweather, le 26 août.

«Dans six semaines, je vais endormir Floyd, et je ferai rebondir sa tête sur le canevas.» C'est ainsi que le champion de l'Ultimate Fighting Championship (UFC) a conclu son discours au SSE Arena de Londres.

Au lendemain d'une soirée décevante à Brooklyn et de visites à Los Angeles et à Toronto, l'arrêt à Londres de la tournée mondiale du combat Mayweather-McGregor a sauvé les meubles, notamment en raison d'une présentation plus calculée et de l'absence de confrontations entre les deux clans.

Cette conférence proposait un format plus classique que les précédentes, possiblement pour éviter les débordements. Floyd, Conor, Dana White et Leonard Ellerbe se sont assis sur une table au centre d'un ring, installé pour le combat de championnat entre Chris Eubank Jr. et Arthur Abraham, qui se tiendra samedi soir.

L'allée, le ring, les lumières et les présentations: les amateurs ont eu droit à un bel aperçu de ce qui les attend dans une quarantaine de jours.

Personne n'est à l'abri de «The Notorious»

Après un court retour sur son parcours sportif très modeste, Conor a attaqué tout le monde.

Le directeur général de Showtime Sports, Stephen Espinoza; le président de Mayweather Promotions, Leonard Ellerbe; les deux fiers-à-bras qui s'en sont pris à Conor la veille; et, évidemment, Floyd Mayweather Jr., ont tous passé dans le tordeur.

«Go Go Power Rangers! Qu'est-ce que c'était que cette merde, Floyd? Envoyer tes goons sur moi? Vraiment?», a-t-il lancé à Floyd, avant de se diriger sur le côté du ring pour parler aux principaux intéressés.

À Brooklyn, Floyd a fait signe à deux hommes relativement baraqués d'encercler son rival.

«Deux singes sur la "sauce"! Regardez où vous êtes maintenant! Vous ne ferez rien du tout», leur a crié Conor, du haut du ring.

Floyd, toujours confiant

Mayweather a été constant toute la semaine: calme, détendu, même un peu désintéressé, lorsque ce n'était pas à son tour de parler.

Il nous a servi la même recette aujourd'hui, se fiant à son palmarès et au fait que Conor est un «lâcheur» pour faire pencher la foule de son côté, allant même jusqu'à prédire un KO de sa part.

«Tu es l'étudiant et je suis l'enseignant. Le 26 août, je vais te faire la leçon» a aussi lancé Floyd.

Conor n'en manque pas une. Il a fait référence à son insulte maintenant virale sur les capacités de lecture du boxeur invaincu: «n'oublie pas ton sac à dos!»

Le combat se tiendra à Las Vegas le 26 août. Les billets seront mis en vente dès le 24 juillet.

L'événement sera disponible à la «télé à la carte», au prix de 100$ américains pour la version haute définition.