/lifestyle/books
Navigation

L’homme qui s’envola

​<b><i>L’homme qui s’envola</i></b><br>
Antoine Bello<br>
Aux Éditions Gallimard,  320 pages
Photo courtoisie L’homme qui s’envola
Antoine Bello
Aux Éditions Gallimard, 320 pages

Coup d'oeil sur cet article

Un roman coup de cœur qu’on recommande chaudement pour agrémenter les vacances.

De prime abord, absolument n’importe qui souhaiterait avoir tout ce que Walker possède : l’une des plus belles maisons d’Albuquerque, une somptueuse villa à Seaside, un avion privé, un compte bancaire particulièrement bien garni, une femme aussi belle que brillante et trois magnifiques enfants. Mais même s’il fait l’envie de tout le monde, Walker serait prêt à donner n’importe quoi pour changer de vie. Car depuis qu’il est à la tête de Wills, l’entreprise de transport express fondée par son beau-père, il n’a plus une seule minute à lui. Entre les 25 000 employés qu’il doit diriger, les contrats qu’il se doit de décrocher, les obligations familiales, l’entretien de ses propriétés et les innombrables galas de bienfaisance auxquels il est obligé d’assister, son agenda est tellement rempli qu’il ne peut pas voir l’ombre d’un vrai moment de détente avant 2040 !

Coûte que coûte, Walker­­ finira donc par songer à un plan B : repartir de zéro en trouvant le moyen de disparaître sans attirer l’attention du FBI. Après avoir soigneusement préparé son coup, son turboprop s’écrasera ainsi dans les montagnes les plus reculées du Nouveau-Mexique. Et dès que son décès fera la une des journaux, Walker se sentira plus vivant que jamais. Mais même s’il n’a rien laissé au hasard, un redoutable détective ne tardera pas à le traquer...

FRISSONS GARANTIS

<b><i>Enterrées vivantes</i></b><br>
Arno Strobel<br>
Aux Éditions de l’Archipel, 300 pages
Photo courtoisie
Enterrées vivantes
Arno Strobel
Aux Éditions de l’Archipel, 300 pages

​On était curieux de découvrir Arno Strobel, qui fait partie des auteurs de thrillers les plus lus en Allemagne. Ce qui nous a également permis de découvrir l’étrange univers d’Eva, sa nouvelle héroïne. Ayant eu une enfance particulièrement difficile, cette jeune femme de 37 ans est en effet sujette à des crises de somnambulisme, sans parler des « moments d’absence » dont elle émerge parfois en se retrouvant dans des endroits inconnus. Mais une nuit, les choses se corseront sérieusement lorsqu’elle se réveillera dans un cercueil hermétiquement fermé... avant de se réveiller dans son propre lit. Un simple mauvais rêve ? Peut-être. Sauf que si tel avait bel et bien été le cas, elle n’aurait pas toutes ces contusions et toutes ces blessures aux mains, aux genoux et aux coudes... Encore plus inquiétant ? Le jour suivant, le cadavre d’une femme enterrée vivante dans un cercueil de fortune sera retrouvé non loin de Cologne. Et lorsqu’Eva apprendra en lisant le journal qu’il s’agit d’Inge, sa demi-sœur, elle plongera cette fois jours et nuits dans un véritable cauchemar.

Après avoir failli en abandonner la lecture au bout de quelques chapitres, la trame de départ étant un peu trop convenue, on a fini par en apprécier le dénouement, qui réserve aux fans de suspenses psychologiques quelques belles surprises.

À LIRE AUSSI CETTE SEMAINE

​Cartes postales de Grèce

Victoria Hislop, aux Éditions Les Escales,  448 pages
Photo courtoisie
Victoria Hislop, aux Éditions Les Escales, 448 pages

​Partageant sa vie entre un sordide appartement de la banlieue londonienne et un boulot qu’elle n’aime pas, Ellie Thomas attend chaque jour avec impatience les cartes postales qu’un mystérieux A. lui envoie de Grèce sûrement par erreur. Et lorsqu’elles cesseront d’arriver, Ellie décidera de boucler ses valises pour se rendre sur place et en apprécier toutes les merveilles. Une très agréable façon de voyager en Grèce... lorsqu’on est cloué à Montréal !


​Rêver

Franck Thilliez, aux Éditions Pocket, 634 pages
Photo courtoisie
Franck Thilliez, aux Éditions Pocket, 634 pages

L’an dernier, c’est l’un des bouquins qui a réussi à nous faire passer quelques nuits blanches. Et comme on peut désormais le lire en format de poche, on s’empresse d’en vanter les mérites : en plus de nous en apprendre beaucoup sur les troubles du sommeil, l’héroïne de ce captivant roman souffrant de narcolepsie, il parvient en quelques chapitres seulement à nous faire oublier boulot, factures et soucis. On vous laisse le soin de découvrir pourquoi.


​Salades pour les nullissimes

Émilie Laraison, aux Éditions First, 98 pages
Photo courtoisie
Émilie Laraison, aux Éditions First, 98 pages

Été rimant avec crudités, ce petit livre nous explique comment préparer en deux temps, trois mouvements de délicieuses salades composées. Passant d’abord par la case « vinaigrette » – et de ce fait, on pourra enfin dire adieu aux mélanges du commerce ! –, il nous permettra de combiner légumes de saison et protéines en mettant endives, tomates, haricots ou courgettes au menu.


​Piques & Répliques de l’Histoire

Stéphane Bern, aux Éditions Albin Michel, 224 pages
Photo courtoisie
Stéphane Bern, aux Éditions Albin Michel, 224 pages

Les plus grandes figures de l’Histoire ayant parfois lancé quelques flèches dignes de passer, elles aussi, à la postérité, Stéphane Bern a eu l’idée de les réunir sous une même couverture. Au fil des pages, on découvrira ainsi quantité d’anecdotes croustillantes démontrant noir sur blanc que le cardinal Mazarin, Sacha Guitry, Churchill, le pape Léon X, Alexandre Dumas ou Léopold II n’avaient certes pas la langue dans leur poche !