/travel/destinations
Navigation

La nouvelle Virginia Beach

Boardwalk de Virginia Beach
Photo courtoisie Boardwalk de Virginia Beach

Coup d'oeil sur cet article

VIRGINIA BEACH | Prisée des Québécois depuis des années pour ses trois magnifiques plages, Virginia Beach, avec ses nouvelles adresses où bien boire et bien manger, est une destination qui a maintenant beaucoup à offrir.

Que vous ayez déjà visité ou non cette station balnéaire, il suffira de quelques détours en dehors des sentiers battus pour vivre une expérience fort différente de celle à laquelle on peut s’attendre en mettant le cap vers le bord de la mer.

Pour une soixantaine de dollars américains, partez à l’aventure sur les eaux tranquilles de la « Back Bay », le temps d’une excursion en kayak avec Surf and Adventure.

Vous aurez peut-être l’occasion d’apercevoir serpents, tortues, loutres, poissons et oiseaux typiques de cette région. Même accompagné d’un guide, il faut garder les yeux ouverts.

Terminez la randonnée en accostant chez Blue Petes, où une récompense culinaire simple, mais savoureuse, vous attend dans un lieu unique bordé d’eau, d’où tortues et autres vous observent pendant le repas.

L’éclectique « ViBE district »

Entre le centre-ville et la zone hôtelière, un nouveau quartier éclectique, le « ViBE district » est en pleine expansion. Deux bonnes tables (et un jardin urbain) se retrouvent à la même adresse dans un ancien concessionnaire de voitures franchement bien transformé : Esoteric et Commune.

La première offre un menu varié – du houmous maison à la pêche locale du jour et aux pétoncles poêlés en passant par la poutine ! – plus une sélection impressionnante de bières artisanales et de vins locaux.

La deuxième vous charmera avec une cuisine de la ferme à la table, à conseiller surtout pour déjeuner ou dîner. Il est aussi possible de visiter la New Earth Farm, d’où proviennent la plupart de leurs fruits et légumes.

À quelques pas de là, faites un arrêt à la Chesapeake Bay Distillery pour ­essayer leur fameuse vodka aux ­piments fantômes. Époustouflant : il n’y a pas à dire.

Trois plages, trois ambiances

Il faut évidemment aller se tremper les pieds dans l’eau pour saisir toute la beauté de cette région côtière de l’Atlantique. Les trois incontournables plages de Virginia Beach offrent trois ambiances différentes.

Les hôtels de la plupart des grandes chaînes sont situés dans la zone ­hôtelière, au bord de la mer.

La vaste promenade aménagée en bordure de la « resort beach » est idéale pour aller se dégourdir. Vous ne ­regretterez pas d’avoir apporté vos ­souliers de course. Et tant qu’à y être, un arrêt devant la statue Neptune s’impose, le temps du selfie que tout le monde semble faire.

Le secteur étant généralement bondé, vous serez peut-être tenté de descendre un peu plus au sud, sur la vaste plage de Sandbridge, qui offre plus de quiétude. Plusieurs condos et appartements de luxe peuvent être loués dans le secteur.

Un peu plus au nord, il faut se rendre dans la baie de Chesapeake afin d’y ­admirer, au moins le temps d’une photo, le pont-tunnel du même nom, qui est considéré comme l’une des sept ­merveilles de l’ingénierie au monde, et relie Chicks Beach à l’île de ­Chincoteague.

Si l’envie de manger une bouchée vous prend, essayez le Mac n’ cheese aux fruits de mer du Buoy 44 Grill.

En revenant vers la zone hôtelière, faites un arrêt dans le First Landing State Park. Une randonnée en forêt vous permettra d’admirer les cyprès couverts de mousse espagnole. Tout simplement wow !

Ce reportage a été réalisé à l’invitation du Bureau du tourisme et des congrès de Virginia Beach, qui a assumé la plupart des dépenses du Journal (transport, hébergement, repas).

3 microbrasseries à découvrir

Commonwealth Brewery
PHOTO COURTOISIE
Commonwealth Brewery

Back Bay Brewing Co.

614 Norfolk Ave, Virginia Beach

backbaybrewingco.com

Commonwealth Brewing Company

2444 Pleasure House Rd, Virginia Beach

commonwealthbrewingcompany.com

Green Flash Brewing

1209 Craft Lane, Virginia Beach

greenflashbrew.com

Esoteric Restaurant
PHOTO COURTOISIE
Esoteric Restaurant

Conseils pour s’y rendre

  • À voir le nombre de plaques « Je me souviens » là-bas, force est de constater que les Québécois sont nombreux à s’y rendre en prenant la route. D’autant plus que, sur place, un véhicule est nécessaire. Il faut compter 12 heures de route à partir de Montréal, ou 14 heures à partir de Québec.
  • Aucun vol direct à partir du Québec. Préférez une correspondance par Washington D.C. plutôt que par Newark : vous éviterez des délais et une mauvaise expérience de vol. Une fois arrivé à l’aéroport de Norfolk/Virginia Beach, vous serez à 30 minutes de route de la zone hôtelière. Des voitures de location sont à disposition à l’aéroport.
  • Une autre possibilité est de prendre un vol jusqu’à Washington D.C. et d’y louer une voiture. Vous serez alors à 4 heures de route de Virginia Beach. Faites alors d’une pierre deux coups en visitant la ­capitale américaine !

Des huîtres fraîches et passionnantes

Pleasure House Oysters
PHOTO COURTOISIE
Pleasure House Oysters

Si vous n’avez pas encore attrapé la passion des huîtres, vous pouvez compter sur le capitaine Chris Ludford pour tout apprendre sur leur histoire, leur culture et leur dégustation.

Difficile de trouver des huîtres plus fraîches que celles de Pleasure House Oysters, surtout quand vous partez les cueillir vous-même dans la baie de Lynnhaven.

En chemin, Chris vous transporte dans l’histoire en remontant jusqu’à 1607, année où les premiers Britanniques ont débarqué en Amérique du Nord, à Cape Henry.

La qualité et la taille des huîtres locales que les autochtones ­dégustaient fumées avaient impressionné les Anglais, qui les préféraient crues.

Pratiquement disparues ­pendant des décennies, les huîtres si ­renommées de la baie de ­Lynnhaven sont de retour depuis seulement quelques années, grâce aux améliorations apportées à l’environnement et aux techniques d’élevage modernes.

Une expérience inoubliable

Une fois arrivé sur l’un des bancs de sable situés au cœur de la baie, on débarque du bateau. Chris sort l’une de ses cages de l’eau, dans laquelle vous pourrez sélectionner les huîtres que vous dégusterez à bord quelques minutes plus tard.

Selon le forfait choisi, il vous est aussi possible de déguster un ­repas complet. N’oubliez pas d’apporter une bonne bouteille de blanc de la Virginie, ou encore une bière locale. Ce ne sont pas les options qui manquent.

Vous rigolerez en écoutant Chris vous raconter la provenance du nom de son entreprise, « Pleasure House Oysters ».

Lorsqu’on commence à ­apprécier les huîtres, il devient difficile d’arrêter. Bonne nouvelle ! La capitale de l’huître de la Côte Est américaine saura vous ­combler. Pour découvrir d’autres saveurs et poursuivre votre expérience ­aventure ostréicole dans la région, rendez-vous sur ­virginiaoystertrail.com.