/news/politics
Navigation

«Je nage pour les vétérans, pas pour les terroristes» -Steven Blaney

Le député Steven Blaney écorche le gouvernement Trudeau après sa traversée du Saint-Laurent

Steven Blaney était tout sourire après avoir réussi à traverser le fleuve Saint-Laurent après 48 minutes d’effort.
Photo Daniel Mallard Steven Blaney était tout sourire après avoir réussi à traverser le fleuve Saint-Laurent après 48 minutes d’effort.

Coup d'oeil sur cet article

Après avoir traversé le fleuve à la nage dans le cadre de la Traversée du Saint-Laurent, le député conservateur de Lévis Steven Blaney a lancé une pointe au gouvernement Trudeau, qui vient d’accorder un dédommagement de 10,5 millions de dollars à Omar Khadr, pour la violation de ses droits humains.

« Je nage aujourd’hui pour les vétérans, pas pour les terroristes », a-t-il mentionné au Journal, après avoir mis 48 minutes pour traverser le fleuve.

« C’est troublant, je sens la grogne, d’autant plus que nous avons été confrontés à la menace terroriste », a-t-il indiqué, faisant référence à la tuerie survenue à la mosquée de Québec en janvier dernier.

Campagne différente

Notons qu’une campagne de financement a récemment été lancée par un animateur radio d’Ottawa, Brian Lilley, pour soutenir la famille du soldat américain qu’Omar Kadhr aurait tué en Afghanistan, il y a 15 ans.

Au total, 25 000 $ ont été amassés lors de la cinquième édition de la Traversée du Saint-Laurent.

L’argent sera remis à la Fondation du Régiment de la Chaudière et servira notamment à actualiser le nouveau « musée militaire citoyen », situé sur la rue de l’Arsenal, dans le Vieux-Lévis. Le Régiment de la Chaudière est le seul régiment canadien-français à avoir fait le débarquement de Normandie.

Devant le vif succès qu’a connu la cinquième édition de cette Traversée, où 11 nageurs ont affronté le fleuve pour la cause, Steven Blaney laisse entendre qu’une sixième pourrait avoir lieu l’an prochain.

Les «bonnes causes»

« Ce ne sont pas les bonnes causes qui manquent ! », a lancé celui qui est arrivé en cinquième position, enregistrant un temps de 48 minutes 45 secondes. Accompagnés de kayakistes, les nageurs sont partis du bassin Brown à Québec, pour finalement arriver au parc Saint-Laurent de l’autre côté de la rivière, à Lévis.