/entertainment/movies
Navigation

«De père en flic 2»: un premier week-end à 1 million$

«De père en flic 2»: un premier week-end à 1 million$
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits

Coup d'oeil sur cet article

Huit ans après le succès de leur thérapie père-fils, Michel Côté et Louis-José Houde étaient très attendus dans les cinémas. La preuve, le duo de choc a permis à la comédie «De père en flic 2» de franchir la barre du million $ de recettes dès son premier week-end en salle au Québec.

Réalisé une fois de plus par Émile Gaudreault, le film s’est aisément emparé du sommet du box-office devant ses plus sérieux adversaires, les superproductions «La guerre de la planète des singes» et «Spider-Man: les retrouvailles». Malgré d’imposants budgets – respectivement 150 millions $ US et 175 millions $ US –, les deux longs métrages hollywoodiens n’ont pas été en mesure d’atteindre le demi-million $, de vendredi à dimanche, sur les écrans des salles obscures.

La nouvelle thérapie infiltrée par Jacques Laroche et son fils Marc – celle pour les couples – a donc grandement séduit les amateurs de cinéma. L’arrivée de vedettes telles que Karine Vanasse, Patrice Robitaille Julie Le Breton, Mariana Mazza et Hélène Bourgeois-Leclerc n’est sûrement pas étrangère à cette réussite commerciale.

Les policiers devant

Les recettes de 1 005 739 $ de la comédie «De père en flic 2» sont tout juste moindres que celles obtenues par le film policier «Bon Cop, Bad Cop 2» à ses trois premiers jours en mai dernier. Patrick Huard et Colm Feore avaient alors incité les cinéphiles à dépenser 1,1 million $ dans la province.

Sortie le 12 mai, l’explosive aventure tournée par Alain Desrochers et écrite par Patrick Huard fait toujours partie du top 10 au Québec, ayant déjà amassé 5,2 millions $ au Québec seulement.