/entertainment/comedy
Navigation

«La rue, c’est mon terrain de jeu»

Christopher Williams proposera son spectacle Humoriste d’expérience mercredi soir

Christopher Williams
Photo courtoisie Christopher Williams

Coup d'oeil sur cet article

Christopher Williams retrouvera mercredi soir son « terrain de jeu » en présentant son spectacle Humoriste d’expérience sur la scène extérieure de la Place des festivals. « C’est dans la rue que j’ai vécu mes plus beaux souvenirs du festival Juste pour rire », confie-t-il.

« C’est un terrain que j’ai appris à bien maîtriser », ajoute Christopher Williams.

L’humoriste y a fait ses premières armes à la fin des années 1990, alors que le festival Juste pour rire se déroulait sur la rue Saint-Denis. C’est à cet endroit qu’il a appris que les arts de la rue offrent un climat spécial qui peut intimider certains humoristes moins aguerris.

100 % stand-up

« L’environnement peut surprendre les humoristes qui ont moins d’expérience. La dynamique est tellement différente. Il y a plein de distractions, que ce soit les spectateurs bruyants, le mouvement de la foule ou les autres spectacles aux alentours. Et comme les gens n’ont pas payé, ils partent quand ils veulent. Alors ils doivent être sollicités », explique-t-il.

Avec son spectacle Humoriste d’expérience, Christopher Williams compte miser sur la simplicité afin de captiver les foules devant la Place des arts. « Une scène, un micro et une bouteille d’eau », résume-t-il succinctement. Une formule purement stand-up, donc.

« Une scène extérieure n’est pas l’endroit pour aller dans les anecdotes touchantes, ou dans l’émotion. Il faut que les gens saisissent rapidement le propos, que le matériel se renouvelle constamment », explique-t-il.

Fidèle à son habitude, l’humoriste­­­ entend également consacrer une portion substantielle de son spectacle à l’improvisation. Le but : donner aux spectateurs une soirée unique, et véritablement « dans le moment ».

« Je ne veux jamais que les gens voient un de mes spectacles et se disent que ça a l’air mécanique, que j’ai l’air de répéter un texte que j’ai fait des centaines de fois. Et un spectacle extérieur se prête particulièrement bien à l’improvisation. Tout ce qui se passe autour devient une porte vers un gag ou un échange avec la foule », souligne-t-il.

Il faut également savoir que Christopher Williams ne fait pas dans la dentelle. Le spectacle est prévu pour 22 h, un moment « stratégique », selon lui.

« C’est loin d’être un événement familial. Il y a des thèmes qui rockent pas mal », avance-t-il en riant.

Melting Pot

Une fois son spectacle Humoriste d’expérience terminé, Christopher Williams se dirigera vers le Melting Pot, la zone after-party du festival située sur l’esplanade de la Place des arts, pour clore le gala extérieur Yink une fois animé par Daniel Pinet, en compagnie, entre autres, d’Alex Roof, Sacha Bourque et Marie-Lyne Joncas.


Le spectacle Humoriste d’expérience est présenté sur la scène Loto-Québec de la place des Festivals mercredi soir, dès 22 h