/sports/soccer/impact
Navigation

L'Impact en quête de stabilité en défensive

L'Impact en quête de stabilité en défensive
Photo Agence QMI, Thomas B. Shea

Coup d'oeil sur cet article

Les joueurs de l’Impact de Montréal sont unanimes : l’équipe devra resserrer sa défensive en deuxième moitié de saison afin de se qualifier pour les éliminatoires.

«Nous concédons trop d’espace. Tous les joueurs sur le terrain doivent bien défendre et mettre plus de pression sur le porteur du ballon», a expliqué Chris Duvall après la séance d’entraînement de lundi.

«La faute n’appartient pas à un seul joueur. On doit tous être affamés et avoir la même mentalité afin de reprendre le ballon rapidement.»

L’équipe a cependant dû composer avec plusieurs blessures en défensive, dont celle d’Ambroise Oyongo, qui ne reviendra pas au jeu cette saison.

«Nous avons manqué de continuité en défense. Il y a eu quelques changements, des blessures et des absences. Ce sera bien d’avoir un peu de continuité en deuxième moitié de saison», a souligné Daniel Lovitz.

«À force de jouer ensemble, la confiance du groupe va augmenter. Tous les joueurs sont d’accord pour dire que nous devons nous améliorer défensivement. Le fait de jouer devant nos partisans va nous aider à dicter l’allure du match.»

Des ajustements

L’entraîneur-chef Mauro Biello a d’ailleurs apporté quelques correctifs à l’entraînement.

«On retourne dans le 4-2-3-1 pour aider la défense au niveau de cette stabilité centrale et avoir deux numéros 6, a-t-il précisé. On veut presser plus haut, être un peu plus agressif, surtout à domicile.»

L’appui de la foule

Le Bleu-Blanc-Noir pointe actuellement au neuvième rang de l’Association de l’Est avec une récolte de 21 points en 17 sorties. Il a cependant disputé le plus bas total de matchs à domicile à travers le circuit Garber, une situation qui pourrait lui être profitable dans les semaines à venir.

«Dans cette ligue, il est difficile d’aller chercher des points à l’étranger, a indiqué Duvall. Alors d’avoir tous ces matchs à domicile, c’est une opportunité pour nous. Nous devons aller chercher les trois points lors de chaque rencontre devant nos partisans.»

L’Impact pourrait d’ailleurs grimper en huitième place dès mercredi puisque l’Union de Philadelphie, qui sera de passage au Stade Saputo, le devance par deux points.

«Tout le monde parle de nos matchs à domicile et le calendrier devant nous, et maintenant c’est le temps de réagir et d’aller chercher des points, a souligné Biello. Une équipe comme Philadelphie joue mieux depuis quelque temps. Ils sont un peu plus organisés défensivement.»

«On sait que c’est une équipe qui est devant nous, d’où l’importance des trois points. Il faut aller les chercher.»