/news/politics
Navigation

Rejet du cimetière musulman à Saint-Apollinaire: «Regrettable», selon le maire Labeaume

Regis Labeaume
Photo Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Sans vouloir blâmer les citoyens de Saint-Apollinaire, le maire de Québec trouve «incroyable» que 49 personnes aient eu droit de vie ou de mort sur le projet de cimetière musulman.

«Je suis d’accord avec ce que (le cardinal) Gérald Lacroix a dit», a commenté Régis Labeaume, lundi matin, au lendemain d’un vote très serré qui s’est soldé à 19 contre 16 par un rejet du projet. «Tout le monde a le droit d’enterrer ses morts quelque part.»

«Saint-Apollinaire, ce n’est pas Québec. Mais 49 personnes avaient le droit de vie ou de mort sur un projet qui a un impact sociologique important dans tout le Québec. Juste là, c’est assez incroyable. Il faut se poser des questions sur notre système de gouvernance», a exprimé M. Labeaume.

Le maire n’a pas voulu sauter dans le débat qui a déchaîné les passions dans la petite ville de la Rive-Sud. «Je n’ai pas le goût de blâmer qui que ce soit qui a voté là-bas. C’est regrettable, mais je rappelle que les musulmans qui veulent se faire enterrer à Québec, ils peuvent l’être.»

Quelque 500 lots sont en effets disponibles dans le cimetière multiconfessionnel Les Jardins Québec appartenant à Lépine Cloutier. Cependant, la communauté musulmane et le Centre culturel islamique de Québec ont maintes fois manifesté leur intention d’acheter un lot pour y installer leur cimetière.