/sports/opinion/columnists
Navigation

L’honnêteté due aux partisans

Adam Braz devrait dresser le bilan de mi-saison lors de son point de presse aujourd’hui.
Photo d’archives Adam Braz devrait dresser le bilan de mi-saison lors de son point de presse aujourd’hui.

Coup d'oeil sur cet article

Adam Braz mènera aujourd’hui un des points de presse les plus anticipés de la saison. À ce moment, il devrait dresser le bilan de mi-saison et évaluer le travail abattu par le club jusqu’à présent.

Ce sera aussi l’occasion pour le directeur technique de l’Impact d’énumérer les objectifs qu’il fixe à son équipe d’ici à la fin de l’année.

Sans se tromper, on peut prédire qu’il n’est pas satisfait des performances du XI montréalais jusqu’à présent et qu’un redressement est nécessaire. Si le bleu-blanc-noir veut participer aux séries éliminatoires, il devra engranger beaucoup plus de victoires qu’il ne l’a fait depuis le début de la saison 2017.

À mon sens, Braz devra aussi reconnaître ce que j’ai déjà évoqué mille fois dans cette chronique : l’Impact doit s’améliorer défensivement. C’est automatique, si les hommes de Mauro Biello réussissent à resserrer leur jeu devant le filet d’Evan Bush, les victoires viendront beaucoup plus facilement.

En somme, Braz devra être honnête et clair envers les partisans montréalais. Il doit aussi montrer qu’il est en mesure de trouver les solutions pour ramener cette équipe dans le droit chemin.

C’est ce que l’on souhaite de ce point de presse. Il serait un peu hallucinant de ne pas entendre ces très simples constats.

Été de soccer

Pour une autre année, les amateurs de soccer sont comblés au Québec. Une multitude de compétitions sont présentées durant la saison estivale autant du point de vue amateur que professionnel.

D’abord, je surveillerai la performance des équipes U-18 de la province aux prochains Jeux du Canada. Du 28 juillet au 13 août prochain à Winnipeg, nos équipes féminines et masculines tenteront de répéter leurs exploits des derniers Jeux.

À Sherbrooke en 2013, les hommes avaient gagné la médaille d’or... menés par un « légendaire entraîneur gréco-canadien » tandis que les femmes avaient raflé l’argent.

De façon plus imminente encore, les Jeux de la Francophonie devraient s’ouvrir ce vendredi avec une délégation canadienne complètement constituée de joueurs et d’entraîneurs de notre province.

En Côte d’Ivoire, ces jeunes de moins de 20 ans tenteront d’abord de sortir d’un groupe relevé composé des sélections françaises, congolaises et haïtiennes.

Le Canada a déjà remporté cette compétition, il nous est donc permis de rêver.

Chez les pros

Pour ce qui est des professionnels, il faut souligner que la MLS reprend ses droits dès demain. Après une pause de deux semaines, l’ensemble des équipes du circuit Garber reprend le collier et aura les yeux rivés sur les séries éliminatoires.

Personnellement, je garderai aussi un œil sur la Gold Cup où le Canada a connu une bonne phase de groupe les dernières semaines. Avec un nouvel entraîneur et plusieurs jeunes joueurs, la sélection a été en mesure d’accrocher la deuxième place de son groupe derrière le Costa Rica, mais devant le Honduras.

Les trois matchs que les Canadiens ont joués sont encourageants pour la suite des choses. On est encore loin du compte quant à une éventuelle participation à la Coupe du monde de 2022, mais la performance offerte permet de raviver cet espoir qui nous avait quittés depuis quelques années.

Le Canada jouera son prochain match jeudi face à la Jamaïque dans ce qui promet d’être une rencontre assez ouverte.