/investigations/police
Navigation

Mom Boucher vend au rabais sa résidence de Contrecœur

La propriété appartenait à l’ancien chef des Hells Angels depuis 1990

Cette maison de Mom Boucher a trouvé preneur à un prix de 86 000 $ inférieur à l’évaluation municipale.
Photo d’archives Cette maison de Mom Boucher a trouvé preneur à un prix de 86 000 $ inférieur à l’évaluation municipale.

Coup d'oeil sur cet article

L’ancien chef des Hells Angels du Québec Maurice « Mom » Boucher a vendu sous l’évaluation municipale la maison qu’il détenait avec sa conjointe depuis près de 30 ans à Contrecœur, sur la Rive-Sud de Montréal.

La maison de Mom a été vendue 300 000 $, soit 40 000 $ de moins que le prix de vente affiché, selon des documents notariés datés du début juillet.

Elle est située sur un immense terrain où se trouvent une écurie et un bâtiment pour du rangement avec quatre portes de garage. L’évaluation municipale 2016-2018 attribue une valeur de 386 100 $ à l’ensemble.

« Très grande propriété sur terrain de 74 357 pieds carrés. [...] Écurie de 16 x 56 avec 5 stalles. [...] De l’espace à profusion », décrit une courtière.

L’Acheteur savait

La maison de trois chambres à coucher et de deux salles de bains dispose de plus d’« une piscine hors terre 21 pieds et un module d’enfant en bois », selon la description.

C’est un jeune informaticien travaillant pour la fonction publique fédérale qui a acheté la maison.

Maurice Boucher<br><i>
Détenu</i>
Photo d'archives
Maurice Boucher
Détenu

Joint au téléphone hier, celui-ci a admis avoir réalisé la transaction en toute connaissance de cause sur l’identité de Mom. Il s’est dit très satisfait de la transaction.

« C’est une maison comme les autres, elle correspondait à nos besoins », a-t-il commenté. Il a dit ne pas avoir de sentiment spécial sur le fait qu’il habiterait la maison d’une ancienne figure centrale du crime organisé québécois.

« Ils ont sorti toutes ses choses [de la maison]. Il n’y a rien de spécial. Nous achetons la maison, pas la personne », a-t-il dit.

Prêt de Matticks

Il a dit qu’il ne savait pas exactement combien de temps Mom a vraiment habité la résidence.

« Nous savions de nom qui c’était grâce aux médias, mais sans plus », a-t-il ajouté.

La propriété de Contrecœur avait été achetée 86 000 $ en 1990 par Mom Boucher et sa conjointe, Diane Leblanc. Selon les documents, Boucher se présentait alors comme un « importateur » et son épouse comme une serveuse. Gérald Matticks, une ancienne figure dominante du Gang de l’ouest, a fait un prêt de 125 000 $ en 1998 à Mom en prenant une hypothèque de deuxième rang sur la maison, montrent les documents.

Une hypothèque légale d’impôt avait été prise sur la maison en 2007 pour une dette d’impôt de 519 000 $. Cette hypothèque a depuis été radiée.

Le fisc avait à l’époque aussi mis une hypothèque légale sur une voiture Oldsmobile 1935, une maison mobile de 40 pieds, de même que sur l’autre maison de Mom à Boucherville.

Une Shafia

Rappelons que Maurice Boucher, condamné à la prison à vie pour le meurtre de deux gardiens de prison, a vendu l’an passé une autre maison à Boucherville à 103 000 $ de moins que l’évaluation municipale, soit 285 000 $, à la fille d’un meurtrier, Mohammed Shafia, en 2016.

Cette maison a depuis été remise sur le marché pour 459 000 $.