/entertainment/shows
Navigation

Gala «Juste sketchs»: une soirée qui ne lève pas

Coup d'oeil sur cet article

Bien que le stand-up pur et simple permet à de nombreux humoristes d'obtenir du succès, Juste pour rire a offert, en guise de dernier gala officiel de sa 35e édition, une soirée entièrement dédiée aux sketchs. Pari risqué? Oui. Et beaucoup trop.

Dès le lent départ, on nous a servi ce qu'on peine à regarder et entendre dans n'importe quel gala: des remerciements. Et un numéro de près de 10 minutes, ça peut être très long...

D'un gendre qui joue à l'affreux père Noël chez ses beaux-parents, on est passé à des siamoises sur le plateau d'une parodie de La Voix (avec des chaises rouges, mais sans bouton!) avant une visite chez Denis Lévesque sans véritable gag.

D'ailleurs, pourquoi se moquer de rendez-vous télévisuels qui sont loin d'être à leur première année à l'antenne? Mystère.

Les étoiles

Certains invités sont parvenus à ressortir du lot, mais il a fallu attendre plus de 30 minutes.

Avec leurs employés d'une maison hantée qui ne font peur à personne, Medhi Bousaidan et Yannick De Martino ont à nouveau fait la démonstration que leur duo est solide. Les deux complices se sont efficacement renvoyé la balle, entre autres en parlant des restaurants Subway.

«J'ai appris que des Subway, y'en a pas juste à Trois-Rivières... Mais Yannick, des Subway, y'en a partout dans le monde. Ben c'est ça qui est malade: ça veut dire que ç'a tellement marché à Trois-Rivières...»

Mention honorable également aux Grandes Crues Marie-Lyne Joncas et Ève Côté qui ont profité de leur première présence à Juste pour rire pour détailler, sans prendre de gants blancs, leur quête d'un homme, «un vrai», «un animal». Leur mec idéal? Roy Dupuis.

Retour remarqué également au cours du spectacle: celui de Rick, le chansonnier de Réal Béland pour qui rien ne va, mais dont le moral reste à toute épreuve grâce avec un gros pouf brun qui lui sied à merveille. De l'humour physique intelligent.

Bien peu

Malheureusement, ces quelques moments agréables n'ont pas permis de racheter une offrande généralement fade (un quiz dans l'univers du Beachclub, vraiment?), qui sentait trop souvent le réchauffé et qui goûtait le manque d'inspiration.

Les trois animateurs de la soirée – Virginie Fortin, Léane Labrèche-Dor et Antoine Vézina – ont démontré un certain aplomb, mais ce ne fut pas suffisant.

Quand le dernier numéro a pris fin (une incursion dans l'univers de la comédie musicale Cats très tirée par les cheveux), on n'a pu s'empêcher de se demander ce qu'aurait été ce gala de 105 minutes avec la présence de Daniel Lemire, des Chick'n Swell ou encore des Denis Drolet pour qui les sketchs sont comme une deuxième nature... Sans aucun doute plus drôle et divertissant.