/news/currentevents
Navigation

Grands-Remous: l’homme atteint par les balles des policiers est mort

Coup d'oeil sur cet article

L’homme de 63 ans atteint par les balles de policiers il y a près d’un mois à Grand-Remous, en Outaouais, a succombé à ses blessures à l’hôpital.

Le Bureau des enquêtes indépendantes (BEI) a confirmé l’information sur son site internet mardi.

Selon le BEI, le sexagénaire est mort lundi à la suite «des complications liées à ses blessures».

Le 29 juin, l’homme avait fait part à son entourage de son intention de se suicider en utilisant les policiers pour le faire.

Les agents de la Sûreté du Québec (SQ) appelés à sa résidence se seraient retrouvés face à l’individu armé d’une carabine.

Le désespéré se serait dirigé vers eux en pointant sa carabine dans leur direction. C’est à ce moment que les policiers auraient ouvert le feu sur l’homme.

Le sexagénaire avait été transporté à l’hôpital pour soigner des blessures qui ne mettaient pas sa vie en danger à ce moment.

Mais son état de santé se serait détérioré au cours des derniers jours si bien qu’il a rendu l’âme à la suite de complications.