/news/currentevents
Navigation

Un ancien interprète nazi dépouillé de sa citoyenneté canadienne pour une quatrième fois

Helmut Oberlander
¨Photo Toronto Sun, Mark O'Neill Helmut Oberlander en 1995.

Coup d'oeil sur cet article

Un ancien interprète qui aurait collaboré avec un groupe d’extermination nazi lors de la Seconde Guerre mondiale a été dépouillé de sa citoyenneté canadienne pour une quatrième fois, a rapporté le «Ottawa Citizen».

Helmut Oberlander, un résident de Waterloo, en Ontario, aujourd’hui âgé de 93 ans, est accusé par le gouvernement d’avoir caché son passé lorsqu’il est devenu citoyen canadien en 1960.

Depuis 1995, le gouvernement avait déjà tenté à trois reprises de révoquer la citoyenneté de M. Oberlander. Il est toutefois parvenu à la conserver à chaque occasion en recourant aux tribunaux.

«Dans sa volonté désespérée de révoquer sa citoyenneté canadienne, le gouvernement a encore tenté de jouer avec les faits pour les faire correspondre à son idée de l’histoire. Une fois de plus, nous sommes certains que la cour va voir au travers de cette rhétorique et trouver la vérité pour une quatrième fois», a assuré Ron Poulton, l’avocat d’Helmut Oberlander, au «Citizen».

Selon le Simon Wiesenthal Centre, un groupe juif de défense des droits de l'Homme basé à Los Angeles, Helmut Oberlander aurait fait partie de l’unité Einsatzkommando 10a, qui serait responsable de la mort d’environ 23 000 civils, en majorité des juifs.

De son côté, Helmut Oberlander prétend n’avoir jamais épousé l’idéologie nazie et avoir été forcé de servir.