/investigations/police
Navigation

Déploiement policier, Formule E : la fermeture des rues a coûté plus de 1 million $

Formule E
Photo Martin Chevalier

Coup d'oeil sur cet article

MONTRÉAL – La fermeture des rues pour le Grand Prix de Formule électrique de Montréal a coûté près de 1,4 million $ aux contribuables montréalais. Cette somme a été puisée à même le budget du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Selon des informations obtenues par notre Bureau d’enquête, ce n’est que peu de temps avant le début de l’événement que les hautes instances du SPVM ont été informées du coût de l’opération.

«On a été très surpris!» raconte une source bien au fait des événements. «On a dû déplacer des policiers des postes de quartier pour bloquer les rues autour du circuit urbain et ensuite, on a dû remplacer ces patrouilleurs dans leur poste respectif et souvent en payant du temps supplémentaire», affirme-t-elle.

«Nous avions des choix à faire, le SPVM voulait que cet événement se déroule sans danger pour les citoyens et les effectifs déployés sont en lien direct avec l’aspect sécuritaire de la chose. On n’avait pas le choix», raconte une autre source.

« Très payant »

Rappelons que les entraves mineures à la circulation ont pu être observées dès le 21 juillet. C’est à partir du 25 juillet que les restrictions d’accès aux rues à l’intérieur du circuit ont été mises en place et elles sont en vigueur jusqu’au 2 août, selon la Ville de Montréal. Le démontage du circuit, lui, est prévu pendant les cinq prochains jours.

«Il y a des gars qui ont travaillé 18 heures en ligne (un double quart de travail au SPVM), c’est très, très payant!», affirme un agent du SPVM qui a requis l’anonymat.

Budgété ou non?

Pour plusieurs événements privés et touristiques tenus à Montréal, les promoteurs louent les services de policiers du SPVM. Ce qu’on appelle la «commercialisation» des services est une tendance lourde dans toutes les grandes villes nord-américaines.

Après plusieurs vérifications, rien n’indique que les frais de 1 million $ seront assumés par le promoteur du Grand Prix de Formule E.

 

À Montréal, si le promoteur avait assumé les frais, la tarification qui lui aurait été proposée est expliquée ainsi sur le site internet du SPVM:

– Services d'un policier: 89,14 $ de l'heure; minimum quatre heures

– Véhicule de service: 22,19 $ de l'heure; minimum quatre heures

La facture de l’événement s’élève déjà à 24 millions $ pour la Ville de Montréal.