/finance/business
Navigation

Formule E: bilan touristique mitigé

SPO-FORMULE-E
Photo Agence QMI, Joel Lemay

Coup d'oeil sur cet article

Alors que les organisateurs de la Formule E parlent d’un week-end formidable, l’achalandage touristique à Montréal ne semble pas avoir bénéficié outre mesure de l’événement.

« Dès que j’ouvrais la télé, ça parlait tout le temps des entraves dans le centre-ville, c’est peut-être normal que ça ait fait peur aux touristes », croit le maître d’hôtel du restaurant Le Gaspar, dans le Vieux-Montréal.

La fin de semaine aura été plutôt calme à son restaurant où les touristes représentent plus de 50 % de la clientèle en temps normal. Tous les commerçants rencontrés dans le Vieux-Montréal ont été catégoriques, aucun visiteur ne leur a dit se trouver dans la métropole pour la Formule E, qui semble n’avoir suscité que peu d’enthousiasme parmi les touristes.

« Ils ne nous en parlent même pas ! » s’exclame l’assistant-gérant de l’entre­prise de location de vélos Ça roule Montréal.

De son côté, le vice-président et chef de l’exploitation d’evenko, Jacques Aubé, a dressé un bilan positif dimanche, après une première journée de courses. « C’était super le fun [samedi]. J’étais un peu surpris, car il y a eu un peu de controverse, mais on est restés positifs. Il y avait beaucoup de monde, les familles étaient là, la course était superbe, les gens ont vraiment participé », s’est-il réjoui.

– Avec l’Agence QMI