/lifestyle/hangout
Navigation

Les coups de coeur de Geneviève O’Gleman

Les coups de coeur de Geneviève O’Gleman
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

La nutritionniste chouchoute de la télévision Geneviève O’Gleman nous enseigne le plaisir de bien manger. Grande passionnée de bouffe, elle lance avec son acolyte Alexandra Diaz, le troisième tome du livre de cuisine Famille Futée. Travaillant à Montréal, elle adore marcher les rues de la métropole pour y découvrir des trésors culinaires.

 

Le restaurant favori ?

Le comptoir charcuterie et vins.
Photo Chantal Poirier
Le comptoir charcuterie et vins.

Si je n’avais qu’un seul restaurant à choisir, ce serait Le comptoir charcuterie et vins sur le boulevard Saint-Laurent, coin Villeneuve. Je ne suis jamais déçue. Pour satisfaire mon envie d’une bonne charcuterie, je me fais plaisir et je passe du temps au comptoir en me commandant une assiette. D’ailleurs, tout est fait maison. La viande est vraiment de qualité. Leur savoir-faire est vraiment top. De plus, le menu change au gré des saisons. Il y a aussi des plats en format entrée avec des salades ou des poissons poêlés. C’est super !

Un endroit où prendre un verre ?

La microbrasserie HELM est à découvrir.
Photo Facebook
La microbrasserie HELM est à découvrir.

Tout près de notre studio, la microbrasserie HELM sur la rue Bernard est à découvrir. J’aime essayer les bières artisanales et au Québec, on a la chance d’avoir une sélection plus qu’intéressante. En outre, une microbrasserie a toujours un côté convivial et relaxant.

Une adresse secrète à découvrir ?

Le sandwich Banh Mi du Marché Hung Phat.
Photo courtoisie
Le sandwich Banh Mi du Marché Hung Phat.

Ce n’est pas une adresse très secrète, mais je crois que cette petite sandwicherie est encore incognito pour les Montréalais. Il s’agit du Hung Phat, sur la rue Saint-Denis, au sud de Jean Talon. Le marché oriental est situé juste à côté. Lorsque j’habitais dans le coin, j’y allais tout le temps pour commander un sandwich Banh Mi. La clientèle est composée de Vietnamiens et le service n’est pas toujours en français ou en anglais. Ils ne sont pas ouverts à des heures régulières. Toutefois, je fais encore parfois des détours pour un bon sandwich ! C’est un tout petit endroit hyper étroit, mais les repas sont toujours épicés à point et toujours copieux.

L’activité préférée ?

Je déteste la course ! Je fais de la randonnée et j’organise mes voyages selon les parcours. J’aime aussi marcher. C’est comme ça qu’on découvre des boutiques, des ruelles, des trouvailles, des parcs et même des quartiers. C’est vraiment mon sport de prédilection.

Un endroit où s’entraîner

Le parc-nature de L’Île-de-la-Visitation.
Photo Simon Dessureault
Le parc-nature de L’Île-de-la-Visitation.

De Laval, il m’arrive parfois de prendre mon vélo et de traverser le pont pour me rendre au parc-nature de L’Île-de-la-Visitation. La piste cyclable est très longue et elle se rend jusqu’à la pointe est de l’Île. C’est un bon entraînement et j’adore m’y promener pour regarder les maisons, m’arrêter prendre une crème glacée, y organiser un pique-nique ou simplement passer du temps en famille.

L’événement culturel le plus couru ?

Les Feux d’artifice de la Ronde.
Photo Agence QMI, Joêl Lemay
Les Feux d’artifice de la Ronde.

L’événement qui ne se démode jamais est pour moi les Feux d’artifice de la Ronde. J’y vais depuis que je suis toute petite. C’est toujours magique quand on est là à contempler le crescendo des feux. Je suggère de faire du kayak à partir de l’Île-Charron. Tout le monde se réunit en groupe et on se rend en kayak, avec une petite radio qui joue de la musique. Là, on est sur le fleuve, où tout est paisible et aux premières loges des feux. Si cela vous dit, c’est l’Agence Détour Nature qui organise cette activité.

Si j’étais maire de Montréal, je...

Je miserais sur le développement du transport en commun. Par exemple, j’habite Laval et c’est impossible pour moi de me rendre au bureau en transport en commun. J’ai beau vouloir, mais je ne peux pas. Il y a beaucoup de zones qui ne sont pas encore desservies et je trouve qu’on pourrait vraiment le développer.

Le plus beau souvenir de la métropole ?

Mes années en appartement à Montréal. J’habitais avec mon amoureux sur la rue Saint-Denis. J’adorais habiter Montréal pendant mes études. J’étais à deux pas du Marché Jean-Talon et je faisais tout à pied. Ce sont les belles années du début de ma vie adulte. Mon amoureux et moi, sommes parfois encore nostalgiques de cette époque de nos vies.

Que possède Montréal que les autres villes n’ont pas ?

C’est une ville qui est sécuritaire et c’est une ville relaxe. Je ne me sens pas en danger à Montréal. C’est une belle ville avec ses murales et ses graffitis. C’est une ville agréable en balade et à découvrir à pied.