/misc
Navigation

Il y a 25 ans, Guns N’ Roses provoquait une émeute au Stade

Il y a 25 ans, Guns N’ Roses provoquait une émeute au Stade
Philippe Melbourne Dufour

Coup d'oeil sur cet article

Le public montréalais gardera éternellement en mémoire cette fin de soirée boiteuse où AXL Rose a décidé de couper court au spectacle de Guns N’ Roses après 40 minutes sur scène.

Cette soirée marquera au fer rouge la relation entre Guns N’ Roses et le public québécois.

Rappelons les faits. Le 8 août 1992, la tournée Metallica/Guns N’ Roses Stadium Tour s’arrête à Montréal. 55 000 métalleux convergent au stade olympique pour entendre les deux méga-groupes. 

En ces temps difficiles pour les Expos de Montréal, réunir 55 000 personnes au stade était un événement en soi.

La tournée s’est arrêtée dans 25 villes nord-américaines, mais c’est à Montréal qu’elle laissera une trace indélébile dans l’histoire.

La soirée s’avérait pourtant des plus prometteuses. Car en plus des deux têtes d’affiches, les spectateurs ont eu droit à une prestation de Faith no more pour réchauffer le stade.

(AXL Rose avait demandé à Nirvana de jouer en première partie pour cette tournée. Selon ce que confiait Dave Grohl aux Inrocks, Kurt Cobain a toujours refusé malgré les nombreux coups de fil d’AXL. Le leader de Nirvana qualifiant de «sexistes» plusieurs pièces du répertoire de Guns.) 

Quand Metallica débarque sur scène, la foule est en liesse. Comme c’est toujours le cas 25 ans plus tard en fait.

Soudain, coup de théâtre, une pièce de l’équipement pyrotechnique atteint le chanteur-guitariste James Hetfield au passage pendant l’exécution de Fade to black.

Une brûlure au deuxième et une autre au troisième degré forcent le musicien à se rendre à l’hôpital. A-t-on vraiment besoin de préciser que la prestation du groupe a pris fin inopinément?

Le public s’attendait ainsi à voir Guns N’ Roses fouler plus tôt la scène du stade.

Le groupe s’est finalement présenté sur scène avec plus de deux heures 10 minutes de retard. Ça fait long longtemps pour entendre Sweet Child O’ Mine...

Comme si ce n’est pas assez pour faire enrager les fans, AXL Rose décide de quitter la scène après 40 minutes de prestation (certains plus optimistes disent 50 minutes). Mais pourquoi donc? 

Il y a 25 ans, Guns N’ Roses provoquait une émeute au Stade
JMTL

 

Depuis le début de cette tournée, il semblerait qu’AXL Rose avait ressenti des problèmes de gorge affectant sa voix. D’autres spectacles de cette tournée avaient aussi été annulées avant celui du Stade Olympique.

Toutefois, la responsabilité de quitter la scène ne reviendrait pas seulement à AXL Rose. Les autres membres de Guns avaient aussi de la difficulté à s’entendre semble-t-il.

On est loin des conditions gagnantes pour un show réussi.

À la suite de cette sortie scène lourde de conséquence, les rumeurs les plus folles circulaient quant aux motivations réelles d’AXL Rose.

À l’émission FAX de Musique Plus, Claude Rajotte avait même rapporté la rumeur comme quoi une voyante avait déconseillé à AXL Rose de jouer dans une ville dont le nom commence par la lettre M...

Résultat? Du vandalisme, des vitrines fracassées... Même la boutique de souvenirs des Expos a été dévalisée!

Des rockeurs frustrés ont aussi décidé de mettre le feu à tout ce qu’ils pouvaient trouver sur leur chemin ce soir-là.

Et les installations aux environs du Stade n’y ont pas échappé. Des panneaux de signalisation et des lampadaires ont été la cible de spectateurs déçus.

300 policiers ont vite rappliqué et ont fait usage de gaz lacrymogène pour calmer les ardeurs de la foule en délire. 27 auto-patrouilles ont aussi été endommagées, dont une renversée.

Au total, les dommages ont été estimés à près d’un demi-million de dollar. 

Il y a 25 ans, Guns N’ Roses provoquait une émeute au Stade
JMTL

 

Selon ce que rapporte Ultimate Classic Rock, ce brasse-camarade de fin de spectacle a fait en sorte que Guns a été banni à vie du Stade Olympique.

Avant de quitter précipitamment la scène, AXL Rose avait affirmé au public qu’il serait remboursé. Malgré ses bons mots, les spectateurs n’ont jamais reçu un quelconque dédommagement.

Cette triste soirée a fait le tour du monde. Même Bono qui performait avec U2 au Stade le 27 août suivant s’est moqué d’AXL Rose en prétextant devoir quitter la scène plus tôt que prévu. Heureusement pour les fans réunis, c’était une blague.

Selon ce que rapportait le Journal, à ce jour, AXL Rose ne s’est toujours pas excusé aux Montréalais pour ce fameux soir d’août 1992.

Peut-être attend-il le spectacle du 19 août au Parc Jean-Drapeau pour le faire?