/news/green
Navigation

Fin du pétrole sur Anticosti : Pétrolia recevra 20,5 M$ de Québec

Pierre Arcand
Photo d'archives Simon Clark «Nous sommes heureux de cette entente de principe avec Pétrolia», a commenté le ministre de l’Énergie, Pierre Arcand, par communiqué.

Coup d'oeil sur cet article

Le gouvernement Couillard versera 20,5 millions $ à l’entreprise Pétrolia pour compenser la fin des projets d’exploration et d’exploitation pétrolières sur l’île d’Anticosti.

Québec avait confirmé à la fin juillet l’arrêt des projets pétroliers sur Anticosti, parce qu’ils étaient en «contradiction» avec l’intention du gouvernement de poser la candidature d’Anticosti au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Cet accord avec Pétrolia fait suite aux ententes qui avaient déjà été conclues avec les compagnies Junex, Corridor et Maurel & Prom en contrepartie d'une compensation globale de 41,4 millions $.

«Nous sommes heureux de cette entente de principe avec Pétrolia, nous avons pris nos responsabilités en prenant un arrêté ministériel afin de soustraire l'île d'Anticosti à tous travaux d'exploration et d'exploitation d'hydrocarbures», a commenté le ministre de l’Énergie, Pierre Arcand, par communiqué.

Le gouvernement du Québec doit toujours conclure une entente avec la dernière des entreprises impliquées dans les projets pétroliers sur l’île, soit Trans American.

Québec compte bientôt recevoir un plan du regroupement d’entreprises HASEC qui confirmera la fermeture des puits. Le plan devra «être exécuté rapidement et dans le respect des lois et des règlements en vigueur», a précisé le ministre Arcand.