/entertainment/movies
Navigation

Guillaume à la recherche du yéti

Il sera l'une des voix du film d'animation Nelly et Simon: Mission Yéti

Guillaume Lemay-Thivierge
Photo Chantal Poirier Guillaume Lemay-Thivierge s’est fait plaisir en créant la voix de Simon Picard, un des héros du film d’animation Nelly et Simon : Mission Yéti, qui sortira à la relâche 2018.

Coup d'oeil sur cet article

Guillaume Lemay-Thivierge partira bientôt à la recherche de l'abominable homme des neiges. Flanqué de Sylvie Moreau et Rachid Badouri, le comédien prête sa voix à un des trois personnages principaux du film d'animation Nelly et Simon : Mission Yéti, a appris en primeur Le Journal.

 

Après avoir fait du doublage pour les productions américaines Histoire de jouets 3 et Horton entend un qui, Lemay-Thivierge a enfin pu vivre l'expérience de créer une voix originale en français dans ce film réalisé conjointement par Nancy Florence Savard et Pierre Gréco.

« J'aime faire des voix quand les circonstances sont agréables pour le faire. Je trouve ça beau pour mes enfants », a lancé le fier papa de quatre enfants, au cours d'une séance d'enregistrement à laquelle Le Journal a assisté au studio Harmonie, à Montréal, à la fin du printemps.

Comme un gamin

S'il le fait pour ses enfants, Guillaume Lemay-Thivierge retire lui-même un plaisir non dissimulé de cet exercice. À le voir s'agiter pendant qu'il enregistre les répliques de Simon Picard, c'est clair qu'il s'amuse comme un gamin.

« Boom », s'exclame-t-il après une prise réussie, où la synchronisation entre la fin de sa réplique et le moment où la bouche de son personnage à l'écran se referme a été parfaite.

« C'est très bon. Très, très bon », lance dans ses écouteurs Nancy Florence Savard, aussi la productrice du film.

Parce que Le Journal est présent, on lui a demandé ensuite de reprendre un dialogue plus long où il doit aligner quelques noms étrangers. « Bande de salopards, lance-t-il. Mais j'aime les défis. » Comme de fait, après deux essais non concluants, l'affaire est dans le sac.

Un film d'action pour tous

En chantier depuis plus de deux ans dans la région de Québec, Nelly et Simon : Mission Yéti raconte la quête, en 1956, d'un étudiant de l'Université Laval (le personnage de Lemay-Thivierge) qui s'envole pour le Népal en compagnie de la détective privée Nelly Maloye (Sylvie Moreau) pour prouver l'existence du yéti. Sur place, le duo s'adjoint les services du sherpa Tensing Gumbu (Rachid Badouri).

« Le côté aventures m'a séduit. C'est comme un film d'action pour jeunes et moins jeunes », dit Guillaume Lemay-Thivierge, qui a eu sa dose d'adrénaline sur les plateaux de tournage des films Nitro.

Nelly et Simon : Mission Yéti prendra l'affiche à temps pour la semaine de relâche 2018.

On entendra aussi les voix d’Alexandrine Warren, Stéphane Crête, Edgar Fruitier, Sébastien Benoit, Bertrand Alain, Simon-Pierre Gariépy, Martin Boily, Lise Castonguay, François Trudel et Patrick Ouellet.

Trois voix, trois personnalités

Les trois héros du film : Tensing, Simon et Nelly.
Photo courtoisie Productions 10e Ave
Les trois héros du film : Tensing, Simon et Nelly.

Pourquoi les coréalisateurs Nancy Florence Savard et Pierre Greco ont-ils choisi Guillaume Lemay-Thivierge, Sylvie Moreau et Rachid Badouri ? Mme Savard nous fait un bref portrait des trois principales voix de Nelly et Simon : Mission Yéti.

Lemay-Thivierge: «Passionné et inquiet»

Tout oppose Guillaume Lemay-Thivierge et son personnage de Simon. Ce dernier n’est pas un aventurier de nature et affiche souvent un air inquiet. Au contraire, Lemay-Thivierge ne craint aucun défi. «Par contre, les deux sont des passionnés. Guillaume est extrêmement convaincant avec sa voix quand il défend l’idée que le yéti existe et en même temps, on sentait sa panique quand on l’envoyait grimper l’Himalaya.»

Moreau: «Volontaire mais étourdie»

Même si elle n’avait jamais créé de voix originales, Sylvie Moreau était la candidate toute désignée pour donner vie à Nelly car elle a des traits de caractère très similaires à l’héroïne du film. «Deux grandes chevelures rousses proactives qui mordent à pleines dents dans la vie.» L’expérience au théâtre de Moreau a aussi été un atout pour lui permettre de faire passer des émotions à travers sa voix.

Badouri: «Zen et corrosif»

Rachid Badouri a aussi hérité d’un personnage aux antipodes de sa personnalité. «Tensing est un sherpa très calme et philosophique avec un humour contenu et sarcastique. Rachid est exubérant et son humour est bon enfant.» La productrice a été épatée par Badouri en studio. «Il a une capacité phénoménale de travailler vite et avec rigueur. Et il a compris tout de suite l’humour de Tensing.»