/news/currentevents
Navigation

Poivre de Cayenne dans le métro : le suspect arrêté

Émile Yombo
PHOTO COURTOISIE, SPVM Émile Yombo

Coup d'oeil sur cet article

L’homme qui aurait paralysé trois lignes de métro en aspergeant de poivre de Cayenne un wagon en juillet dernier a été arrêté.

La police de Montréal a arrêté, lundi, Émile Yombo en lien avec plusieurs agressions armées survenues dans les dernières semaines, dont plusieurs avec du poivre de Cayenne

Parmi les événements où l’homme de 28 ans aurait joué un rôle, on note l’incident au poivre de Cayenne qui a paralysé trois lignes de métro en pleine heure de pointe.

Le 19 juillet, aux environs de 7 h, une attaque au poivre de Cayenne a forcé l’évacuation de la station Berri-UQAM et l’arrêt de service des lignes jaune, orange et verte. Plusieurs personnes avaient été incommodées. L'arrêt de service avait duré environ 30 minutes.

Cinq jours après cette agression, un autobus de la Société de transport de Montréal (STM) était à son tour aspergé. Toutefois, le SPVM ne relierait pas M. Yombo à ce dernier événement.

«Dans la plupart des agressions, il s’agissait de conflit avec des gens. L’individu entrait en conflit verbal et finissait par asperger son interlocuteur», explique Manuel Couture, agent aux relations médias au SPVM. C’est notamment de cette manière que se serait déroulé l’incident dans le métro.

Émile Yombo fait face à plusieurs chefs d’accusation, notamment pour agression armée et non-respect de conditions de liberté surveillée. Actuellement, le SPVM est à la recherche de victimes potentielles de l'homme de 1 m 94 et 250 lb. Les personnes croyant avoir eu affaire à cet homme sont invitées à se présenter à leur poste de quartier ou à composer le 911 pour déposer une plainte.