/opinion/columnists
Navigation

Qui a la plus grosse bizoune?

Qui a la plus  grosse bizoune?
Photo AFP

Coup d'oeil sur cet article

L’impensable est devenu envisageable : on s’achemine peut-être vers une confrontation nucléaire pour une histoire de bizoune.

D’un côté, un nain de jardin qui veut montrer à son peuple qu’il pisse plus loin que l’homme le plus puissant du monde.

De l’autre, un clown obsédé par son sexe (il passera à l’histoire pour être le premier président à avoir parlé publiquement de la longueur de sa zoune), qui veut prouver à la face du monde qu’il a de plus grosses couilles que le pou qui dirige la Corée du Nord.

Je te prends, tu me prends par la barbichette, le premier qui rira aura une tapette...

JETER DE L’HUILE SUR LE FEU

Même le très sérieux magazine britannique The Economist (qui n’est pas reconnu pour sa fantaisie et son sens de l’humour) affirme qu’une guerre nucléaire entre ces deux nations est possible.

Habituellement, dans ce genre de duel, l’un des deux protagonistes peut calmer l’autre.

Ce n’est pas le cas ici.

Au contraire, les deux montent le ton.

Personnellement, je n’attends rien de la part du coucou qui dirige la Corée du Nord.

L’homme (qui se prend pour un dieu vivant et qui ressemble à s’y méprendre à Marvin, le martien qu’on voyait dans Bugs Bunny) est visiblement un psychopathe – au même titre que son coiffeur.

Mais je m’attends, par contre, à ce que le président des États-Unis garde la tête froide et tente de calmer le jeu.

Or, ce n’est pas ce qui arrive : Trump (qui a peur de paraître moins viril que son vis-à-vis) jette de l’huile sur le feu et prend un malin plaisir à provoquer inutilement son adversaire.

Il ne promet pas seulement de défendre son pays et ses concitoyens si jamais Kim Jong-What-the-Fuck persiste dans ses menaces, non : il promet une « furie » comme le monde n’en a jamais vue !

Pire qu’Hiroshima et Nagasaki !

Que voulez-vous, on a une grosse bizoune ou on n’en a pas.

On ne peut pas s’appeler Trump et être numéro deux.

Mon champignon atomique sera plus gros que le tien, na-na-nère...

LES DEUX EXTRÊMES

Le pire est qu’il n’y a pas de réel enjeu politique dans ce combat de coqs.

Juste un concours de bizoune et d’ego.

Rien de mieux qu’une bonne guerre pour faire oublier tes problèmes internes...

Et pendant ce temps, il y a Vladimir « Chest-Bras » Poutine qui profite du beau temps pour se faire photographier torse nu lors de ses vacances en Sibérie, histoire de montrer ses six-packs.

Et de l’autre côté du spectre, Justin qui se déguise en Aladin, chante Kumbaya avec ses amis les Ewoks et croit aux licornes...

Entre Macho Man et le Lutin, il n’y a vraiment pas d’entre-deux ?

C’est soit la bombe atomique, soit des feux de bengale...

On est vraiment mal barré.

TOUT PETIT LA PLANÈTE

J’ai visité le Musée de la science de Chicago, avant-hier. On pouvait y voir une vidéo de l’astronaute James Lovell qui dit avoir pleuré lorsqu’il a vu la Terre de sa capsule.

« Je ne comprends pas pourquoi nous passons notre temps à nous entretuer alors que nous habitons une planète si petite, si vulnérable. »

En effet, c’est à pleurer.