/sacchips/silo57
Navigation

Une ancienne école de la Rive-Sud de Montréal transformée en restaurant et bar à gin

Une ancienne école de la Rive-Sud de Montréal transformée en restaurant et bar à gin
Photo Vanessa de Montigny

Coup d'oeil sur cet article

La scène culinaire se développe de plus en plus sur la Rive-Sud de Montréal et donne vie à des projets peu communs qui, chaque fois, attirent la curiosité des nouveaux clients.

Le restaurant La Petite École situé à Sainte-Julie, ouvert depuis maintenant trois mois, a fait de son histoire son concept.

«En 1920, on démolit la vieille maison d’école du village et en reconstruit une autre sur le même emplacement. Elle est maintenant en bois et lambrissée en brique et a coûté la somme de 9000$. En 1944, les religieuses de Sainte-Hyacinthe y envoient deux sœurs institutrices. Cette école servira à l’éducation des enfants du village jusqu’en 1958.», peut-on lire à peine entré dans le restaurant.

Le décor y est rustique-chic et ponctué de vieilles photos d’élèves et d’objets d’antan. La cohérence est partout, du vieux pupitre qui nous accueille, aux menus attachés à des tablettes de travail. À première vue, vous aurez l’impression d’être en 1944 et d’aller à la petite école.

Une ancienne école de la Rive-Sud de Montréal transformée en restaurant et bar à gin
Photo Vanessa de Montigny
Une ancienne école de la Rive-Sud de Montréal transformée en restaurant et bar à gin
Photo Vanessa de Montigny
Une ancienne école de la Rive-Sud de Montréal transformée en restaurant et bar à gin
Photo Vanessa de Montigny
Une ancienne école de la Rive-Sud de Montréal transformée en restaurant et bar à gin
Photo Vanessa de Montigny
Une ancienne école de la Rive-Sud de Montréal transformée en restaurant et bar à gin
Photo Vanessa de Montigny
Une ancienne école de la Rive-Sud de Montréal transformée en restaurant et bar à gin
Photo Vanessa de Montigny

Mais ce qui vous attend est bien mieux. Le menu d’inspiration française donne l’eau à la bouche et change du concept de l’Assommoir qui y trônait jadis.

Comme entrées, vous y retrouverez des incontournables comme les crevettes crémeuses au pernod, les escargots «cochons» et le tartare de kangourou. En plats principaux, on se laisse tenter par la bavette de bœuf sucrée et l’assiette de pétoncles et crevettes à l’ail crémeux. 

Si vous êtes plutôt d'humeur matinale, notez qu'ils offrent désormais les brunchs! 

Une ancienne école de la Rive-Sud de Montréal transformée en restaurant et bar à gin
Photo Vanessa de Montigny
Une ancienne école de la Rive-Sud de Montréal transformée en restaurant et bar à gin
Photo Vanessa de Montigny

Le propriétaire et chef Jean-François Allard (qui travaillait d’ailleurs comme chef à l’Assommoir) a le souci d’encourager le commerce local en faisant affaire avec des entreprises et éleveurs du coin, comme pour ses légumes qu’il va parfois chercher au marché public en face du restaurant.

Qui dit bar à gin dit aussi cocktails à base de gin. La carte de six cocktails n’est pas trop grande pour mettre l’accent sur la qualité et les produits frais. Le Devoir et la Punition sont sans aucun doute à essayer si vous décidez de siroter un petit cocktail sur la terrasse avant le repas. Vous pourrez d’ailleurs choisir parmi leur gamme de 15 gins disponibles sur place.

Une ancienne école de la Rive-Sud de Montréal transformée en restaurant et bar à gin
Photo Vanessa de Montigny
Une ancienne école de la Rive-Sud de Montréal transformée en restaurant et bar à gin
Photo Vanessa de Montigny
Une ancienne école de la Rive-Sud de Montréal transformée en restaurant et bar à gin
Photo Vanessa de Montigny

Ce qui différencie un bon restaurant d’un très bon restaurant est sans aucun doute l’implication du propriétaire et son dévouement envers ses clients. En plus d’être aux commandes de la cuisine, le propriétaire de l’endroit insiste pour saluer tout le monde dès l’arrivée, et accompagner les clients dans l’expérience jusqu’au moment où ils quittent les lieux.

«Je suis très proche de mes clients et si je promets à l’un d’eux que je vais être là à leur arrivée et que je n’y suis pas, j’arrête ce que je fais et je me mets en route vers le resto.», explique Jean-François Allard.

Une ancienne école de la Rive-Sud de Montréal transformée en restaurant et bar à gin
Photo Vanessa de Montigny
Une ancienne école de la Rive-Sud de Montréal transformée en restaurant et bar à gin
Photo Vanessa de Montigny

Son dévouement ne s’arrête pas là. Le restaurateur a plusieurs projets en tête pour la prochaine année comme de mettre en place un camp culinaire pour les enfants ou encore de faire des soupers-bénéfice pour Leucan. Sans compter tous les concours qu’il organise fréquemment. Il a vraiment fait de son établissement son terrain de jeux.

Une ancienne école de la Rive-Sud de Montréal transformée en restaurant et bar à gin
Photo Vanessa de Montigny

D’ailleurs, le 28 août, le propriétaire s’apprête à recevoir un groupe entier d’anciens élèves qui y étudiaient en 1958 pour un souper bien spécial. Le moyen parfait pour renouer le passé au présent.


La Petite École 

611 rue St-Joseph, Sainte-Julie