/news/politics
Navigation

Alberta: un député s'excuse d’avoir loué son appartement par Airbnb

Derek Fildebrandt
Photo d'archives Derek Fildebrandt

Coup d'oeil sur cet article

EDMONTON – Un député albertain a dû s’excuser d’avoir sous-loué son appartement par l'entremise d'Airbnb malgré le fait qu’il recevait une allocation d’hébergement pour ce logement.

Porte-parole en matière de finances du tout nouveau Parti conservateur uni, Derek Fildebrandt a loué son appartement du centre-ville d'Edmonton par Airbnb au moins huit fois entre janvier et mars, selon l'Edmonton Sun. Or, il a réclamé près de 7700 $ en allocation d'hébergement.

Défenseur de la rigueur dans les dépenses publiques, Derek Fildebrandt a été dans le passé directeur – pour l’Alberta – de la Fédération canadienne des contribuables, un «groupe de défense des citoyens voué à la baisse des impôts, à la lutte contre le gaspillage et à la reddition de comptes des gouvernements».

Jeudi soir, M. Fildebrandt a tenté de se défendre. «Depuis janvier, j'ai toujours cru que la location de mon appartement d'Edmonton pendant mon absence était convenable et ne coûtait pas un sou au contribuable», a-t-il affirmé, selon le journal d’Edmonton.

«Cependant, je reconnais qu’il y a un problème de perception [...] Je m'excuse», a-t-il dit avant de partir en vacances.

Derek Fildebrandt a également annoncé qu’il quittait son poste de porte-parole.