/news/politics
Navigation

Couillard défend son gouvernement

Couillard défend son gouvernement
Photo d'archives, Simon Clark

Coup d'oeil sur cet article

Sous le feu des critiques depuis plusieurs jours pour sa gestion du dossier des migrants, Philippe Couillard reconnaît que les demandeurs d’asile ne pourront pas tous rester ici.

« Il n’existe aucune garantie que les demandes d’asile seront acceptées, compte tenu des règles strictes qui les régissent », a-t-il écrit sur Facebook vendredi.

Le premier ministre affirme toutefois que son gouvernement se doit de leur fournir le minimum pour « assurer la dignité des personnes ».

Il a également tenu à rappeler que le Québec a une « longue tradition d’accueil qui nous fait honneur », mais que son gouvernement ne ferait pas de compromis sur la sécurité de la population.

Selon lui, il est a prévoir qu’éventuellement des migrants d’autres nationalités tenteront de se rendre clandestinement au Québec. Il invite aussi les autres leaders politiques à « éviter tout propos déformant une réalité déjà complexe ».

« Il est malheureux que ces personnes très vulnérables se soient fait convaincre que l’admission comme réfugié au Canada et chez nous, au Québec, serait simple, voire automatique », ajoute-t-il.