/sacchips/mishmash
Navigation

Pourquoi nos jointures craquent-elles?

Et est-ce dangereux?

Pourquoi nos jointures craquent-elles?
kaymotec - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

L’un des avertissements qu’on s'est fait le plus souvent servir (avec «avale pas ta gomme!») est certainement «craque pas tes jointures, tu vas avoir de l’arthrite!»

Mais y a-t-il un fondement à cet avertissement?

On dirait bien que non. Le bruit court et sec émis quand on force les articulations des doigts, par exemple, provient de gaz. Eh oui, de gaz.

Les articulations baignent dans un liquide, le liquide synovial, qui agit un peu comme l’huile agit sur un moteur: ça lubrifie, ça bouge mieux, ça fait donc moins mal! Dans ce liquide, il y a des gaz dissous, comme de l’oxygène, du dioxyde de carbone et de l’azote.

Quand on bouge une articulation rapidement ou encore de manière excessive, on crée plus d’espace dans l’articulation, ce qui permet au gaz dissous de prendre de l’expansion de manière soudaine.

Vous connaissez sûrement une autre occasion où du gaz dissous prend de l’expansion soudainement.

Exact.

Eh oui! En prenant de l’expansion, le gaz dissous dans le liquide synovial devient gazeux et ça fait POP.

Donc les articulations ont quelque chose en commun avec le champagne! N’est-ce pas fantastique?

Bonne nouvelle pour les amateurs de craquement d'articulation: aucune étude n’établit de lien entre cette pratique et le développement d’arthrite, d’arthrose, ou même juste de douleurs articulaires.

La seule chose qui est prouvée est à quel point vous énervez tout le monde autour de vous quand vous décidez de craquer consciencieusement chacun de vos doigts.

C'est que vous êtes trop occupés à craquer vos doigts pour remarquer cette face autour de vous.

Pour en savoir davantage, consultez cette page de Passeport Santé, ou encore celle de The Conversation.