/sports/tennis
Navigation

Caroline Wozniacki atteint le tour ultime à la Coupe Rogers de Toronto

Coup d'oeil sur cet article

La Danoise Caroline Wozniacki a disposé de l’Américaine Sloane Stephens en deux sets de 6-2 et 6-3, samedi à Toronto, en demi-finale de la Coupe Rogers.

Conséquemment, la sixième favorite aura la chance de décrocher son deuxième titre en carrière dans le cadre du tournoi qu’elle avait gagné en 2010.

Wozniacki a totalisé six bris aux dépens de sa rivale de 24 ans. Pendant l’affrontement de 1 h 23 min, elle a réussi quatre as et effectué une seule double faute, en plus de placer 66 % de ses premiers services en jeu.

Celle qui a dominé 62-45 pour le nombre de points obtenus sera en quête d’un premier sacre en six présences en finale d’un tournoi WTA cette saison.

Wozniacki sera opposée en finale à l’Ukrainienne Elina Svitolina. Cette dernière a facilement défait la Roumaine Simona Halep en deux sets identiques de 6-1.

Les deux joueuses ont eu une journée chargée, alors que Svitolina, cinquième tête de série, a eu le dessus sur l’Espagnole Garbine Muguruza en quart de finale dans un duel qui a duré plus de 2 h. Halep, qui est la championne en titre de l’évènement, a pour sa part défait la Française Caroline Garcia en deux manches de 6-4 et 6-2, avant de baisser pavillon devant Svitolina plus tard en soirée.

Halep, qui pointe au deuxième rang du classement mondial, a semblé manquer d’énergie, remportant seulement 43 % de ses premières balles de service, contre 84 % pour sa rivale, qui a aussi claqué deux as.

La gagnante a d’ailleurs brisé le service de son adversaire six fois en 11 tentatives.

Svitolina tentera de remporter dimanche un neuvième titre en carrière sur le circuit de la WTA.

La fin pour Dabrowski

En double, la Canadienne Gabriela Dabrowski et la Lettone Jelena Ostapenko ont été éliminées par les Tchèques Lucie Safarova et Barbora Strycova en deux manches de 7-5 et 6-3 en quart de finale.

Les deux paires se sont échangé pas moins de 12 bris, dont sept ont appartenus aux gagnantes, qui ont dominé 68-55 dans les échanges.