/news/health
Navigation

Épidémies de gastro dans deux résidences pour aînés à Laval

Des framboises surgelées contaminées aux norovirus montrées du doigt

épidémie de gastro
Photo Benoit Philie Une épidémie de gastro a sévi dans la Résidence de l’Éden, à Laval. La direction a placé cette affiche pour éviter que la situation ne dégénère. On soupçonne que des framboises surgelées infectées aux norovirus, en provenance de Chine, soient à l’origine de la contagion.

Coup d'oeil sur cet article

Plus d’une centaine d’aînés sont restés en quarantaine dans deux résidences pour personnes âgées de Laval, cette semaine, en raison d’une épidémie de gastro possiblement causée par des framboises surgelées contaminées.

« Cette situation aurait débuté dans un autre centre qui aurait servi à ses résidents des framboises surgelées contaminées d’origine chinoise », expliquait jeudi le directeur des soins de la Résidence de L’Éden, Guy Vaillancourt, dans une lettre envoyée aux familles des résidents cette semaine.

« Compte tenu du fait que nous avons plusieurs employés qui travaillent à deux endroits, le virus se serait introduit de cette façon chez nous », poursuit-il, sans toutefois indiquer de quel autre centre il s’agit ni à quel autre endroit travaillent les employés de l’Éden.

L’établissement privé pour personnes âgées situé à Laval interdisait les visites depuis lundi, pour contenir la contagion qui touche environ 35 patients et quelques employés. L’endroit où vivent 142 personnes a toutefois rouvert ses portes hier.

« La situation est maintenant sous contrôle, il y a juste eu un nouveau cas [jeudi] », dit le directeur des soins au Journal.

La gastro fait aussi des victimes à L’Angelus, une résidence pour personnes âgées avec déficits cognitifs située à quelques kilomètres, où aucune visite n’est permise depuis le début de la semaine.

Lors du passage du Journal, une employée, qui préfère taire son nom, a assuré qu’environ la moitié de la cinquantaine de résidents est tombée malade depuis la semaine dernière. On dit toutefois ne pas connaître l’origine de l’épidémie.

Rappel de framboises

Des framboises crues surgelées de Chine ont fait l’objet de nombreux rappels au Canada depuis le début de l’été en raison d’une contamination aux norovirus, principalement responsables de gastro-entérites.

Plusieurs cas associés à la consommation d’aliments contenant ces framboises ont été signalés dernièrement au ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ), qui a émis des rappels les 23 et 28 juin, ainsi que le 27 juillet pour des produits comme des gâteaux et des mousses.

Le MAPAQ dit être au courant de la présence de gastro dans les deux centres de Laval, mais n’est pas en mesure d’indiquer l’origine de l’épidémie pour l’instant.

« On confirme qu’il y a eu des interventions dans les deux établissements, mais, de notre côté, il n’y a aucun lien qui a pu être établi avec le rappel des framboises », explique la porte-parole, Mélissa Lapointe.

Même chose du côté du Centre intégré de santé et de services sociaux de Laval.

« On ne peut pas affirmer que les framboises sont en cause. C’est peut-être juste une gastro », dit le porte-parole, Pierre-Yves Séguin.

« Ce n’est pas la période »

Néanmoins, la direction de la Résidence de l’Éden affirme qu’il est rare de voir la propagation de cette maladie en été.

« Normalement, à ce temps-ci de l’année, il n’y en a pas, de gastro. Ce n’est pas la période » assure M. Vaillancourt, qui dit qu’aucune framboise congelée n’est servie dans son centre.

Selon lui, la fermeture de résidences pour aînés pour éviter la propagation de maladies n’est pas une mesure exceptionnelle et survient au moins une fois par année.


Consultez le site du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec pour voir la liste des produits à base des framboises congelées ayant fait l’objet d’un rappel.

 

Norovirus

Les norovirus provoquent la gastro-entérite, une maladie qui s’accompagne normalement de vomissements et/ou de diarrhées. Comme ils sont très contagieux, ils peuvent se propager facilement d’une personne à l’autre.

Les infections peuvent survenir :

  • par un contact direct avec une autre personne infectée
  • en touchant des surfaces ou des objets contaminés par un norovirus
  • en consommant des aliments ou de l’eau potable contaminés

Certaines personnes peuvent rester contagieuses même deux semaines après leur guérison.

Source : Agence de la Santé publique du Canada

Plusieurs rappels pour des framboises congelées contaminées

Consultez le site du ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’alimentation du Québec pour voir la liste des produits à base des framboises crues congelées ayant fait objet d’un rappel.