/weekend
Navigation

Le week-end culturel de Winston McQuade

Le week-end culturel de Winston McQuade
Photo Ghyslain Lavoie

Coup d'oeil sur cet article

Quel est le spectacle à ne pas manquer ?

Le week-end culturel de Winston McQuade
Photo d'archives, Simon Clark

Je compte aller voir le spectacle Montréal ­Symphonique au pied du mont Royal dans le cadre des festivités du 375e de Montréal. Trois orchestres seront réunis dont l’Orchestre symphonique de ­Montréal, l’Orchestre Métropolitain ainsi que ­l’Orchestre symphonique de McGill. C’est à mon avis un évènement inédit de réunir ainsi trois grands orchestres. Un grand coup de maître. Ça devrait être très vivant. En plus, des artistes populaires vont s’ajouter au spectacle dont notamment, Pierre Lapointe, Alain Lefèvre et Isabelle Boulay. J’ai hâte de voir comment tout cela va s’imbriquer. Étant un fan de musique classique, j’ai beaucoup d’attente par rapport à cet évènement. Ça se tient le 19 août.

Quel est le film que vous voulez absolument voir ?

Le week-end culturel de Winston McQuade
Photo courtoisie

Je ne veux absolument pas manquer le film de Christopher Nolan sur la Seconde Guerre mondiale et le débarquement, Dunkerque, qui a récemment pris l’affiche. Comme mon père a fait la guerre, ce film représente quelque chose d’important pour moi, et dont j’ai beaucoup entendu parler. Ce qui est survenu sur la plage de Dunkerque est un moment charnière de la Deuxième Guerre. De plus, sur le plan cinématographique, il s’agit apparemment d’un exploit. Par ailleurs, je compte aller voir, De père en flic 2 parce que j’aime particulièrement Michel Côté et j’ai entendu beaucoup de bien à propos de ce film. J’ai très hâte de le voir.

Quelle est l’exposition qui suscite votre ­intérêt ?

Le week-end culturel de Winston McQuade
Photo courtoisie, Musée des Beaux-Arts de Montréal

L’exposition Révolution qui se tient au Musée des beaux-arts de Montréal m’interpelle et je vais très certainement m’y rendre. Elle est en quelque sorte un voyage en musique de la fin des années 1960, une époque qui m’a beaucoup marquée. Cette ­exposition permet de revivre cette odyssée en musique, et ­visuellement également, puisque le cinéma, la mode et le design y sont aussi présents. L’exposition permet de plonger dans l’ambiance du festival de Woodstock et de l’Expo 67 à Montréal. On a jusqu’au 9 octobre pour y aller.

Quelle est l’émission de télé que vous avez aimé regarder ?

Le week-end culturel de Winston McQuade
Photo courtoisie

Évidemment, je regarde l’émission Les échangistes pratiquement tous les soirs. Mais même si ce n’était pas ma fille qui était à la barre de l’émission, je l’écouterais quand même. Ils ont réussi à installer une atmosphère très intéressante avec les collaborateurs. Pénélope traite ses invités avec beaucoup de respect et à la fois avec beaucoup d’humour. ­Sinon, j’ai eu un coup de cœur pour l’émission, Le beau ­dimanche avec Jean-Philippe Wauthier. Il a réussi à démontrer qu’il est un animateur ­exceptionnel. Il a une approche très actuelle, très branchée et ­intéressante.

Qui dans le milieu artistique suscite votre ­admiration ?

Le week-end culturel de Winston McQuade
Photo courtoisie

J’ai beaucoup d’admiration pour l’artiste peintre et sculpteur, Armand Vaillancourt. Étant moi-même un artiste en art visuel, j’ai toujours eu un grand intérêt pour cette forme d’art. J’apprécie l’œuvre de cet artiste, et j’estime l’homme également que j’ai eu le privilège de connaître. Il est doté d’une grande ouverture d’esprit. C’est aussi quelqu’un qui sait confronter son art. Il parvient à l’exprimer de différentes façons, de la sculpture, à la peinture en passant par la scénographie et le dessin avec toujours la même intégrité.