/news/society
Navigation

Retour au pays d’un pasteur libéré par la Corée du Nord

Retour au pays d’un pasteur libéré par la Corée du Nord
Photo d'archives, AFP

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Un pasteur ontarien qui purgeait une peine de prison à vie en Corée du Nord est finalement revenu au pays samedi.

Incarcéré depuis le mois de février 2015 pour actes subversifs contre le régime nord-coréen, le pasteur a été libéré cette semaine pour des raisons médicales. Hyeong Soo Lim souffre d'hypertension artérielle et a perdu beaucoup de poids depuis sa capture.

Le pasteur de la Mississauga Light Korean Presbyterian Church s'est rendu régulièrement en Corée du Nord pour des missions humanitaires et a toujours nié les allégations.

La famille du pasteur Hyeon Soo a confirmé au Globe and Mail que ce dernier était bien arrivé et qu’il se reposait.

C’est grâce aux efforts diplomatiques du gouvernement fédéral et de la Suède qu’il a été libéré. Une délégation du gouvernement canadien s’était rendue cette semaine à Pyongyang, en Corée du Nord, pour sa libération.

Le gouvernement fédéral s’est d’ailleurs réjoui samedi de son retour. «Le Canada a joué un rôle actif à tous les niveaux dans le cas de M. Lim, et nous continuerons de les appuyer, lui et sa famille, maintenant qu’il est de retour», a fait savoir Affaires mondiales Canada dans un communiqué.