/weekend
Navigation

Un grand boum sur la montagne et une virée symphonique

OSM
Photo Agence QMI, JEAN-FRANCOIS CYR OSM

Coup d'oeil sur cet article

Nous pensions avoir tout vu, mais les célébrations du 375e anniversaire de Montréal continuent à nous apporter des surprises.

Samedi 19 août, au pied du Mont-Royal, trois orchestres symphoniques seront réunis sous la direction du chef Simon Leclerc avec de multiples invités, dont Isabelle Boulay, Pierre Lapointe et Alain Lefèvre. En pleine virée classique, l’Orchestre symphonique de Montréal fera aussi le bonheur des mélomanes.

Isabelle Boulay
Photo courtoisie
Isabelle Boulay

Avant de faire défiler la liste des invités du samedi 19 août, il faut s’attarder à la virée symphonique. Depuis le mercredi 10 août, sur le parvis du Stade olympique et dans le quadrilatère de la Place des Arts, la musique classique résonne haut et fort. Dans un format de 30 à 45 minutes, à prix raisonnable, les concerts ne manquent pas. Ce matin, dès 11 h 30, la musique baroque sera à l’honneur avec le claveciniste Eric Milnes et la gambiste Mélissa Corriveau (salle Claude-Léveillé), suivie, à 13 h, du pianiste Jean-Philippe Collard pour un tout Fauré (5e salle de la Place des Arts). À 14 h, à la Maison symphonique, le chef Gregory Charles retrouvera ses virtuoses, et, à 15 h 45, pour toute la famille : L’histoire du soldat Stravinsky. Sous la direction de Kent Nagano, nous retrouverons sept musiciens, et le comédien Patrice Robitaille agira en tant que récitant. Le dimanche 13 août à 11 h, à la Maison symphonique, Kent Nagano dirigera, pour la clôture, l’Hymne à la joie de Beethoven avec six chœurs.

Tous sur le Mont-Royal

Le samedi 19 août, le chef d’orchestre ­Simon Leclerc, maître d’œuvre de tous les concerts pop symphoniques de l’OSM, conduira un immense concert collectif. Depuis un an, celui que nous pourrions décrire comme « l’homme de tous les risques » a écrit des arrangements pour Isabelle Boulay, Alain Lefèvre, Cœur de Pirate, Pierre Lapointe, DJ Champion, etc. En plus il dirigera L’OSM, L’OM et celui de Mc Gill, soit une somme de 400 musiciens. Des surprises restent à venir et c’est un rendez-vous à 21 h.

Gabor Farkas

★★★★

OSM
Photo courtoisie

The Schumann Album - Hungaroton/Naxos

Sans être un tout Schumann, cette nouveauté comprend certains chefs-d’œuvre. En trois temps et dans des univers bien distincts, le pianiste Gabor Farkas revisite, avec beaucoup de couleurs et de contrastes, l’incontournable Carnaval. Pour les arabesques, un peu à la manière de Youri Egorov, il a choisi d’imprimer dans son jeu des mises en relief, des estompes ou des trompes l’œil, chers à la peinture des grands maîtres. Pour conclure, la Symphonie Études no 13 est un véritable petit bijou de sensibilité.

3 concerts à surveiller

12 août 17 h 30

5e salle de la Place des Arts

  • Dans le cadre de la virée symphonique
  • Tout sur la clarinette
  • André Moisan, clarinettiste
  • John Roney, pianiste
  • Œuvres de Mercure, Debussy et Milhaud

12 août 20 h 45

5e salle de la place des Arts

  • Jean-Philippe Collard, pianiste
  • Œuvres de Chopin

20 août 14 h

Amphithéâtre Fernand-Lindsay, Lanaudière

  • Gala Rock symphonique
  • Avec les chanteurs Marc Hervieux, Sylvain Cossette, Rick Hughes
  • Avec la Sinfonia de Lanaudière
  • Sous la direction de Stéphane Laforest