/world/usa
Navigation

Charlottesville: Sessions condamne «l’intolérance raciale et la haine»

Jeff Sessions
Photo d'Archives, AFP Jeff Sessions

Coup d'oeil sur cet article

Le ministre américain de la Justice Jeff Sessions a condamné samedi «l’intolérance raciale et la haine», après les violences en Virginie où une voiture a foncé dans la foule lors de heurts entre militants d’extrême droite et contre-manifestants.

Les violences de Charlottesville, où une femme a été tuée par cette voiture, «“atteignent le coeur du droit et de la justice américains», a déclaré M. Sessions dans un communiqué.

«Quand de telles actions sont suscitées par l’intolérance raciale et la haine, elles trahissent nos valeurs fondamentales et ne peuvent être tolérées», a dit M. Sessions. «La justice prévaudra», a-t-il promis.

M. Sessions a indiqué qu’il s’était entretenu avec le directeur du FBI, Chris Wray, ainsi qu’avec des agents du FBI, la police fédérale américaine, à Charlottesville et des responsables du maintien de l’ordre en Virginie, Etat de l’est des Etats-Unis où se trouve Charlottesville.

Le FBI a ouvert une enquête sur les circonstances dans lesquelles un homme a foncé samedi dans la foule à bord d’une voiture en tuant une femme à Charlottesville, au moment où se déroulaient des heurts entre militants d’extrême droite et contre-manifestants.

La division de Richmond (Virginie) du FBI a annoncé dans un communiqué qu’une enquête était ouverte sur «les circonstances de l’accident mortel impliquant un véhicule survenu samedi» à Charlottesville.

L’une des raisons pour lesquelles le FBI se saisit de l’affaire de Charlottesville est le fait que l’homme qui est accusé d’avoir foncé dans la foule avec une voiture était venu de l’Ohio, dans le nord-est des Etats-Unis, ce qui entraîne l’implication de la police fédérale.

Une femme de 32 ans a été tuée et 19 personnes ont été blessées lorsqu’une voiture a percuté une foule composée, selon des témoins, de contre-manifestants hostiles au rassemblement d’extrême droite.

Le conducteur a été placé en garde à vue et la police traite les faits comme un «homicide criminel», a déclaré le chef de la police de Charlottesville, Al Thomas.

Selon la chaîne de télévision CNN, le suspect, James Alex Fields Jr, 20 ans, originaire de l’Ohio, a été inculpé de meurtre, de blessures et de délit de fuite.

Sa mère, Samantha Bloom, a déclaré au quotidien Toledo Blade que son fils lui avait envoyé vendredi un SMS lui annonçant qu’il comptait assister au rassemblement de la droite nationaliste et identitaire en Virginie.

«Je lui ai dit d’être prudent» et, s’il allait manifester à Charlottesville, “de le faire pacifiquement», a-t-elle dit.