/lifestyle/health
Navigation

Croustilles de légumes au banc d’essai

Coup d'oeil sur cet article

Les croustilles comptent parmi les snacks préférés des Québécois. En été, elles accompagnent à merveille la bière et les autres boissons alcoolisées. Si les croustilles traditionnelles ont encore la cote, les variétés disponibles sont de plus en plus nombreuses. Parmi celles-ci, on trouve les croustilles de légumes. Leur couleur attrayante évoque la santé. Qu’en est-il réellement ?

Les meilleures options

Photo courtoisie

 

Simply Sprouted Way Better Snacks : Ces croustilles au maïs et à la patate douce comptent parmi nos meilleurs choix. Elles apportent 232 calories et 13 g de lipides. Avec 179 mg de sodium, elles sont moins salées que la plupart des autres croustilles analysées. En prime, elles contiennent 4 g de protéines. Ces croustilles contiennent deux ingrédients vedette : le quinoa et la graine de chia.

Photo courtoisie

 

Pop Chips : Avec 6 grammes de gras, les Pop Chips sont les moins grasses du banc d’essai. Leur contenu en calories est aussi modéré (213 calories) et elles apportent 5 g de protéines et de fibres, ce qui est un autre atout. Avec 363 mg de sodium, elles contiennent toutefois plus de sel que nos choix précédents.

Photo courtoisie

 

Harvest Snaps : Ces croustilles de pois verts contiennent 230 calories, 10 g de lipides et 135 mg de sodium. Elles se distinguent surtout par leur teneur en fibres (6 g) et en protéines élevées (8 g). Dommage que la liste ­d’ingrédients ne soit pas aussi épurée qu’on aimerait !

Les moins bonnes options

Photo courtoisie

 

Viva : Les croustilles de marque Viva contiennent davantage de calories (280-290 selon les variétés) que les autres croustilles analysées. Elles sont aussi plutôt riches en gras (15-17 g) et en sel (390-520 mg). Elles sont constituées de pommes de terre déshydratées ou de farine de pomme de terre, ce qui leur fait perdre quelques points.

Photo courtoisie

 

Irrésistibles : Selon les saveurs, elles apportent de 260 à 280 calories, de 13 à 16 g de lipides et de 280 à 440 mg de sodium. De plus, elles n’apportent qu’un gramme de fibres et affichent une liste ­d’ingrédients peu intéressante (exemple : farine de pomme de terre, fécule de pomme de terre, maltodextrine de maïs, sucre de canne, dioxyde de silicium, glutamate monosodique, etc.).

Photo courtoisie

 

Kettle Uprooted : Avec 19 g de gras, ce sont les plus riches en lipides du banc d’essai. Elles apportent aussi 275 calories par portion. C’est dommage, parce que leurs niveaux de fibres (3 g) et de sodium (263 mg) sont intéressants, tout comme leur liste d’ingrédients.

Meilleures que les autres croustilles ?

Photo Fotolia

 

Photo Fotolia

 

Les croustilles de légumes ont une valeur nutritive assez similaire à celle des croustilles régulières. On ne peut les consommer en pensant qu’elles sont meilleures pour la santé parce qu’elles contiennent plusieurs variétés de légumes (betteraves, patates douces, etc.). Les croustilles de légumes apportent davantage de vitamine A, mais moins de vitamine C que les croustilles de pommes de terre classiques. Ces dernières, en version non aromatisée, ont généralement une plus belle liste d’ingrédients (pomme de terre, huile, sel). Mon conseil ? Peu importe les croustilles choisies, il serait sage de prendre une plus petite portion que 50 grammes. De 20 à 30 grammes de croustilles suffisent, et l’apport en calories, en gras et en sodium devient alors beaucoup plus raisonnable.

Une grignotine maison

Photo Fotolia

 

Photo Fotolia

 

Envie de quelque chose de craquant sous la dent ? Optez pour des croustilles maison au four ! Patate douce, chou kale, navet, betterave, plusieurs légumes s’y prêtent ! Il suffit d’enrober les fines lamelles de légumes (on peut utiliser une mandoline) d’huile d’olive ou de canola, d’ajouter des épices au choix (poudre de chili, sel, poivre, paprika, origan, cari, etc.) et de mettre le tout sur un papier parchemin. Pour les croustilles de légumes racines, on enfourne à 400 °F pendant 12 à 15 minutes selon l’épaisseur des lamelles. Pour les croustilles de chou frisé, on enfourne à 300 °F pour 14 minutes, en retournant les feuilles à mi-cuisson.

Un compromis

Photo courtoisie

 

Si les croustilles Terra (patate douce) comptent aussi parmi les plus caloriques (275) et grasses (18 grammes), elles se rattrapent avec leur teneur en sodium alléchante (163 mg) et par un apport en fibres significatif (5 g). Elles affichent aussi une belle liste d’ingrédients. Cette même compagnie offre aussi des variétés faibles en sodium qui contiennent respectivement 31 mg et 82 mg de sodium par portion.

L’analyse

Nous avons analysé 23 croustilles de légumes offertes en épicerie.

Chaque portion de 50 g de croustilles (de 16 à 69 unités) contient :

  • De 188 à 290 calories
  • De 6 à 19 g de lipides
  • De 31 à 520 mg de sodium
  • De 1 à 6 g de fibres
  • De 1 à 8 g de protéines

Les croustilles de Super Kale

Photo courtoisie

 

L’entreprise Super Kale a le vent dans les voiles. Passionnés de saine alimentation, les fondateurs, Martine Brind’Amour et Jean-Werner Knackstedt, ont créé cette compagnie en 2015. Les croustilles sont biologiques, sans gluten et sans OGM. Le kale est déshydraté pour conserver le maximum de ses valeurs nutritives. Les croustilles sont offertes en quatre saveurs (Himalaya, Délice fromagé, Ail & Aneth, Crème Sûre et Oignons Verts). Elles se distinguent par leurs apports en protéines (10 à 12 g par portion de 50 g) et en fibres (7 à 10 g). Elles sont offertes dans les fruiteries et les magasins d’aliments naturels.

Pour info : www.superkale.ca