/entertainment/stage
Navigation

Une Belle famille totalement déjantée

De bonnes performances de comédiens à la Roche à Veillon

Coup d'oeil sur cet article

Il y a beaucoup de folie dans la comédie estivale Belle famille présentée cet été à La Roche à Veillon. Une pièce propice à des moments particulièrement déjantés et surréalistes, et, surtout, à de belles performances de comédiens.

D’entrée de jeu, il faut préciser qu’il n’y a pas beaucoup de sérieux dans la comédie écrite par Isabelle Huppert et qui est à l’affiche jusqu’au 2 septembre à Saint-Jean-Port-Joli. C’est très léger et l’histoire devient un véhicule pour entraîner le quatuor de comédiens dans une série de moments rocambolesques.

Belle famille raconte l’histoire de Toe Bartoloméo, un tueur à gages, qui a pour mission d’éliminer Laura Comeau, l’ex du parrain de la mafia.

Le jeune homme, qui n’est pas très futé, se pointe dans une maison vide du petit village de Sainte-Restitue, où il fera, coup sur coup, la rencontre de Catherine et Laurie, mère et sœur de Laura, partie en Colombie.

Les deux femmes ne sont absolument pas au courant de ses activités illicites et de ses liens avec la mafia. Toe passera même pour le nouvel amoureux de la mère.

Belle famille délaisse rapidement tout le suspense associé à la mission du tueur à gages pour plonger dans une comédie qui n’a pas d’autres objectifs, avec ses moments rocambolesques, que de faire rire.

Et ça fonctionne, même si l’intrigue prend le bord et s’éclipse presque complètement au retour de l’entracte.

La distribution constituée de Sophie Dion (Catherine), Charles Fournier (Toe Bartoloméo), Réjean Vallée (Rocket) et Sarah Villeneuve-Desjardins (Laurie et Laura) est très efficace. Tout comme la mise en scène de Bertrand Alain, qui crée quelques irrésistibles moments de folie.

Jeu et présence sur scène

Charles Fournier, avec ses mimiques et ses réactions, campe un tueur à gages qui est loin d’avoir le profil de l’emploi et qui est rapidement dépassé par les événements.

Sophie Dion et Réjean Vallée, dans la peau d’un policier-garagiste, sont absolument hilarants dans la deuxième partie de la pièce, dans une séquence où leurs personnages ne sont plus du tout eux-mêmes et qui se transformera en pastiche de la comédie musicale La mélodie du bonheur. Un moment particulièrement déjanté.

Sarah Villeneuve-Desjardins est la grande vedette de Belle famille. La jeune comédienne, qu’on a vue dans les pièces Doggy dans gravel et Le jeu, à Premier Acte, excelle par la qualité de son jeu et sa présence sur scène. Elle s’accompagnera même à la guitare pour deux chansons.

Belle famille s’avère un bon divertissement avec quelques longueurs lors de la deuxième partie. La pièce d’Isabelle Hubert remplit sa mission de faire rire et de divertir, sans prise de tête, et elle cadre parfaitement avec l’idéologie du théâtre estival.


► Belle famille est présentée du mardi au samedi, à 20 h 30, jusqu’au 2 septembre, à La Roche à Veillon.