/news/currentevents
Navigation

Deux policiers suspendus sans solde en lien avec le meurtre d'Israël Gauthier-Nepton

La Sécurité publique de Saguenay annonce les conclusions de son enquête

Evenement suspect rue du Vieux Pont Jonquiere
Photo d'archives Agence QMI La Sécurité publique de Saguenay a suspendu deux policiers à la suite des événements du 20 novembre 2016.

Coup d'oeil sur cet article

Deux policiers de la Sécurité publique de Saguenay ont été suspendus sans solde à la suite d’une enquête interne menée par le corps policier.

La Sécurité publique de Saguenay (SPS) a confirmé par un communiqué de presse composé de quelques lignes seulement que l’enquête sur les événements du 20 novembre 2016, date à laquelle Israël Gauthier-Nepton a été tué par balle, était terminée.

Israël Gauthier-Nepton a été tué par balle le 20 novembre dernier.
Photo courtoisie
Israël Gauthier-Nepton a été tué par balle le 20 novembre dernier.

La SPS a indiqué de manière succincte que «deux policiers [faisaient] l’objet d’une mesure disciplinaire de suspension sans solde», sans donner davantage de détails.

Elle a justifié son absence de commentaires par le fait qu’il s’agissait «de dossiers personnels d’employés» qui ont rapport avec une «procédure criminelle en cours.»

La SPS critiquée

Le soir du décès de Gauthier-Nepton, une détonation aurait été signalée aux patrouilleurs vers 3 h 30. Ce n’est cependant que vers 9 h que le corps inanimé de Gauthier-Nepton a été découvert.

Un ami de la victime, Dave Bussières, avait été très critique du travail des policiers quelques jours après les événements. Dans un message publié sur sa page Facebook, il avait accusé les agents à qui il avait parlé de ne pas l’avoir pris au sérieux.

On lui aurait dit que les coups de feu qu’il avait entendus étaient «probablement des pétards» et que la situation se «réglerait le lendemain.»

Dave Bussières, joint jeudi par Le Journal sur la messagerie de Facebook, a refusé de faire des commentaires sur ces sanctions.

Côté accusé

Marc-Étienne Côté a été formellement accusé de meurtre non prémédité.
Photo d'archives
Marc-Étienne Côté a été formellement accusé de meurtre non prémédité.

 

Marc-Étienne Côté a été formellement accusé du meurtre non prémédité d’Israël Gauthier-Nepton, à la suite de son arrestation dans la nuit du 5 au 6 août, dans l’arrondissement Rosemont à Montréal.

L’enquête préliminaire de Côté devait commencer mardi, mais la cause a dû être reportée en raison du retrait des avocats de l’accusé. Marc-Étienne Côté, qui est à la recherche d’une nouvelle défense, devrait revenir devant les tribunaux le 5 septembre prochain.