/misc
Navigation

La Provence: au pays des lumières du paradis!

La Provence: au pays des lumières du paradis!
Photo Thierry Daraize

Coup d'oeil sur cet article

Pour paraphraser Charles Trenet; douce France, cher pays de mon enfance, tu fais battre mon cœur, je veux y finir mes jours en douceur, dans la chaleur de ton cœur, au pays des lumières du paradis, en Provence, pour le reste de ma vie. On peut bien rêver...

C’est ça la Provence, un rêve éveillé, sans faire offense à ma région natale, le Maine et Loire, où la douceur Angevine est douce comme une caresse, la Provence est un sanctuaire de beauté où j’aimerais bien rester.

Lors de mon premier voyage en Provence, il y a une dizaine d’années, j’y avais déjà découvert une région magnifique, étonnamment et heureusement bien préservée des autres environnements touristiques connus partout, laissant ainsi en tête des images de paysages naturels éblouissants, des différences d’environnement incroyable à chaque vingt kilomètres, passant ainsi de la mer aux vallons, puis au marais salant de la Camargue, en passant par les monts sublimement habités de petits villages de pierres vêtues à flanc de montagne, une impression de plénitude paradisiaque à la nuit tombée, tellement la lumière y est belle, unique, magique.

Les grands cinéastes du monde entier, les artistes, les peintres et les Challans de passage, ne s’y trompent pas, il y ici, quelque chose de presque irréelle, tel un paradis découvert par les anges, un jardin d’Éden où poussent lavande, lavandin, oliviers et amandiers, arbres fruitiers et la vigne de Bacchus, pas étonnant que le dieu de la mythologie grecque et ses disciples ont fait de Massilia leur ville portuaire il y a 2600 ans. Depuis, avec le vin de Provence, le Pastis, fait aussi parti de la fête et de l’expérience dans cette belle région.

Bordée par la Méditerranée et par ses terres escarpées, il y fait l’été, mais aussi toute l’année, une température chaude et clémente. Seul le vent de mer peut vous décoiffer, il caressera toutefois la joue, à ne pas en douter.

Lieu d’arrivée de prédilection en Provence, Marseille, ville millénaire, sera pour la 2ème fois en l’espace de cinq ans , ville européenne de la Culture en 2018. Une série d’événements commençant en février prochain sera le théâtre de multiples activités culturelles. Pour ceux qui souhaitent découvrir Marseille et la Provence, Air Canada rouge offre plusieurs vols directs par semaine, jusqu'au mois d’octobre.

La Provence: au pays des lumières du paradis!
Photo Thierry Daraize

 

Évidemment, Marseille vaut vraiment la visite, renouvelée, embellie, Marseille d’histoire et d’avenir vous tend les bras

Puis direction Arles : son histoire, ses peintres de mémoire, Gaugin, Picasso, Vincent Van Gogh, Braque... ses habitations collées et hautes de plafond sont légion. La légion romaine y a eu pignon sur rue, temples et arène majestueuse sont là pour en témoigner.

Et puis à Arles, tout en charme et en fleurs, ce sont les habitants aussi qui font l’histoire, laissez-leur l’opportunité de vous le prouver, sous leurs lueurs de discrétions et de pudeurs, vous verrez, leurs accueils est des plus charmeurs.

La Provence: au pays des lumières du paradis!
Photo Thierry Daraize
La Provence: au pays des lumières du paradis!
Photo Thierry Daraize

 

Un des plus importants ambassadeurs d’Ales n’est nul autre que le célèbre Créateur de mode, Christian Lacroix. Avant de découvrir son histoire, je me demandais d’où pouvaient bien venir toutes ces couleurs vives et chatoyantes de ses robes majestueuses. Ne cherchez pas, tout est là, à Arles. Il a d’ailleurs réaménagé dernièrement le célèbre hôtel chic de la ville, un hôtel cinq étoiles, Le Jules César, en un décor coloré, digne de ses plus belles robes, hommage bien senti à l’amour qu’il porte aux Arlésiennes. J’adore cette ville pour toutes ses belles raisons. 

La Provence: au pays des lumières du paradis!
Photo Thierry Daraize
La Provence: au pays des lumières du paradis!
Photo Thierry Daraize

 

Saint-Remy de Provence: au cœur des Alpilles

Le magnifique village où naquit Michel de Nostredame, dit Nostradamus (il est possible d’ailleurs de voir cette adresse de naissance), mérite la visite. Vincent Van Gogh le peintre prolifique y produira pendant cette période d’internement volontaire à l’asile de Saint-Remy de Provence, plus de 150 tableaux et autres dessins. Plus proche de nous, Caroline de Monaco, la princesse y a élu domicile à la mort de son mari. Saint-Remy de Provence est un havre de paix et de discrétion. Cette ville chic, mais pas prétentieuse, sait préserver l’intimité de ses nombreuses célébrités qui y passent des vacances ou qui y ont résidence.

La Provence: au pays des lumières du paradis!
Photo Thierry Daraize

 

Saint-Remy, c’est aussi, son marché, ses nombreuses boutiques gourmandes, ses rues étroites et bien entretenues, ses lieux de plénitudes, ses jolies maisons aux volets bleus, ses places à l’ombre sous de grands parasols, ses terrasses de petits cafés où règne le calme d’un apéro au chant des cigales et ses maisons aux pierres dorées par la lumière unique, tant appréciée par Vincent Van Gogh. C’est aussi la gentillesse des commerçants, habitués à recevoir les visiteurs, tout ici à Saint Remy de Provence est calme et beauté.

Le meilleur exemple, la Cave des fromages où officie Monique Mayer, Maitre fromager. Voilà un lieu gourmand que vous ne pouvez pas manquer. C’est extraordinaire. 

La Provence: au pays des lumières du paradis!
Photo Thierry Daraize

 

Les Baux de Provence: la ville rebelle de la Région

Ce village prisé des touristes du monde entier est une énigme. Haut perché sur un rocher, il vous regarde solennel, rebelle, avec défiance, mais sans arrogance. Il est beau, fort, son château est un phare observatoire, son histoire d’autorité a traversé les épopées, le visiter est apogée de plénitude. Je l’ai visité un soir où le ciel et le soleil étaient de toute beauté, rarement dans ma vie, j’ai été autant impressionné, un des plus pittoresques et jolis villages de France. Vous marchez dans l’histoire de la France et de la Provence lorsque vous êtes aux Baux, trop beau, je n’ai plus de mots.

La Provence: au pays des lumières du paradis!
Photo Thierry Daraize
La Provence: au pays des lumières du paradis!
Photo Thierry Daraize

 

Il faut évidemment visiter le château Forteresse, imprenable au moyen âge, avec sa vue spectaculaire sur la région. Vous ne devez pas faire l’impasse aussi sur la fabuleuse présentation de la carrière des lumières, une présentation picturale féerique et grandiose à l’intérieur des monumentales carrières, de la magie pour les yeux et les oreilles.  

La Provence: au pays des lumières du paradis!
Photo Thierry Daraize

 

Mes coups de cœur :Pour les gourmands et les gourmets, il y a Baumanière, un lieu unique au monde, où règnent le beau et les belles manières. Puis, La Cabro d’Or, restaurant gastronomique en Provence, manger sur cette terrasse, c’est arrêter le temps, rêver et déguster, un moment qui marquera votre mémoire, pour longtemps.

Le Mas de L’oulivier :

Un mas construit dans le pur respect de l'architecture provençale avec ses encadrements en pierre des Baux de Provence, ses oliviers à l’entrée, un havre de paix et de confort doux. Ici, pas de lustre en cristal, d’or et fioriture, le chic, le vrai, celui de ne pas le montrer, laissant place à l’authentique beauté des lieux et la gentillesse de l’accueil. J’en fus complètement séduit, je le recommande en toute sincérité. 

La Provence: au pays des lumières du paradis!
Photo Thierry Daraize

 

Aix-en-Provence: le petit Paris du sud

Une de mes villes préférées en France. Les gens ont l’habitude de dire avec amusement qu’Aix-en-Provence est le 21ème arrondissement de Paris. La superbe, l’élégante et raffinée, le petit Paris de la Provence, sans les inconvénients, sans la foule. Aix-en-Provence, c’est beaucoup plus que cela. Oui, les boutiques chics regorgent, mais l’histoire, les rues chargées de mémoires parlent aux âmes bien pensantes. Les peintres et artistes y ont séjourné depuis toujours. Paul Cézanne en est complètement tombé amoureux, son obsession artistique et de création pour la Sainte-Victoire située à quelques kilomètres de là en on fait sa renommé. Il l’a reproduite sur toile plus de quatre-vingts fois, fasciné par la lumière que celle-ci capte à différents moments de la journée, la Sainte-Victoire pour Paul Cézanne, c’est sa muse, sa raison de création. Une autre attraction qu’il ne vous faut pas manquer, c’est le marché d’Aix-en-Provence, peut être un des plus beaux qu’il m’ait été donné de voir dans ma vie. La qualité des produits présentés est de toute beauté, comment rester insensible devant tant de gourmandises.

Et puis, il y a, à Aix en Provence, un lieu unique, un havre de paix, de relaxation et de décontraction, accueil chaleureux, pas prétentieux, La Bastide du Roy René. Elle fût construite en 1472 par le Roy René d’Anjou et la reine Jeanne de Laval et devint leur résidence de campagne. 

La Provence: au pays des lumières du paradis!
Photo Thierry Daraize

 

Voilà le lien qui unit Aix-en-Provence et Angers, une bien jolie histoire que je découvre aujourd’hui et qui me lie encore plus à cette magnifique ville et région. Le roi René est né au Château d’Angers, je suis né à Angers moi aussi et c’est à Aix que j’aimerais bien y finir ma vie, tellement la paix et la beauté se côtoient au quotidien.

Y découvrir jour après jour, toutes ses vertus, déguster les vins rosés et le Pastis artisan de la Pâstisserie, me nourrir du soleil et des calissons, une sucrerie incontournable de la ville et de la région, créée par le pâtissier « du bon roi René » pour sa femme aux yeux d’amande, qui dit-on, était d’une grande beauté.

La Provence, c’est tellement de belles choses à découvrir, tellement de lieux majestueux, villages bucoliques, des histoires magiques, des personnages plus grands que nature, Nostradamus, Marcel Pagnol, Van Gogh, Paul Cézanne, Jean Giono, Émile Zola, Frédéric Mistral, c’est aussi L’OM, la rassembleuse, c’est la mer, la Camargue, les Alpilles, le soleil, la douce vie.

Pas pour rien que tout le monde rêve d’y finir sa vie, au pays de la lumière et du paradis.