/weekend
Navigation

Du théâtre historique pour le 375e

Du théâtre historique pour le 375e
Photo courtoisie

Coup d'oeil sur cet article

Dans le cadre des festivités du 375e anniversaire de Montréal, le Théâtre Espace Libre présentera une création d’Alexis Martin, mise en scène par Daniel Brière. Camillien Houde, personnage politique coloré qui a marqué la scène municipale, sera mis de l’avant par le jeu de cette fresque historique. Six comédiens, dont Josée Deschênes et Pierre Lebeau, seront sur les planches avec une vingtaine de citoyens du quartier.

Alexis Martin et Daniel Brière du Nouveau Théâtre Expérimental ont souhaité souligner la mémoire de ­Camillien Houde, élu maire de Montréal en 1928. Plusieurs victoires et autant de défaites auront ponctué son parcours politique, le menant au pouvoir de la ville pendant 18 ans. « Il a également fait de la politique ­provinciale et fédérale », rappelle ­Daniel Brière qui assure la mise en scène avec Geoffrey Gaquère.

En plus d’avoir été chef du Parti conservateur du Québec, l’homme politique originaire de l’arrondissement Ville-Marie – qui sera interprété sur les planches par Pierre Lebeau – était aussi un passionné de théâtre. « C’était un personnage très coloré, ce qui en fait une pièce très colorée », ajoute-t-il.

Camillien Houde, que l’on nomme aussi le p’tit gars de Sainte-Marie, était issu d’un milieu défavorisé. « Il était de la classe ouvrière et avait connu la pauvreté », précise le ­metteur en scène.

On découvrira également sa femme Georgette(Josée Deschênes), qui a joué un rôle important dans sa ­carrière politique.

Des résidents sur scène

Outre les deux têtes d’affiche, on retrouvera sur les planches Jacques L’Heureux et Evelyne Rompré, auxquels s’ajouteront une vingtaine de citoyens. La plupart d’entre eux agiront en tant que figurants, mais du lot, certains auront un rôle à jouer. « Ils ont participé à des ateliers et ensuite aux ­répétitions », fait remarquer ­Daniel Brière. « C’est ­plutôt rare d’avoir une ­trentaine de ­personnes sur la scène de ­l’Espace Libre. » Les ­figurants seront donc utiles afin de représenter ­certains mouvements de foule.

Deux fêtes de quartier

Dans l’optique de célébrer, Le Théâtre Espace Libre lance une ­invitation à tous de festoyer la métropole, en offrant la pièce gratuitement, mais aussi en prenant part aux deux fêtes de quartier qui entoureront Camilien Houde.

Dès 18 h, les spectateurs sont invités à rejoindre la place Joseph-Venne (coin Ontario et Dufresne) pour le coup d’envoi. Ils seront ensuite invités à se rendre au Théâtre Espace Libre pour assister à représentation. Après le spectacle, tous sont invités à participer au grand banquet du Parc des faubourgs, à l’image de ceux donnés par Camillien Houde.

« Il y aura de la musique et on pourra boire et manger », ­mentionne Daniel Brière qui insiste au fait que tout est gratuit. Il faut ­néanmoins se procurer des billets.

Camillien Houde

♦Auteur : Alexis Martin

♦Mise en scène : Daniel Brière et ­Geoffrey Gaquère

♦Distribution : Josée Deschênes, ­Johanne Haberlin, Pierre Lebeau, Jacques L’Heureux, Didier Lucien, Evelyne Rompré et une vingtaine de citoyens du quartier

♦Du 22 août au 2 septembre

♦Au Théâtre Espace Libre