/news/society
Navigation

Trudeau brandit le drapeau de la fierté transgenre

Trudeau brandit le drapeau de la fierté transgenre
Photo Agence QMI, Toma Iczkovits

Coup d'oeil sur cet article

Justin Trudeau a brandi le drapeau de la communauté transgenre, dimanche, à l’occasion du défilé de la fierté gaie, ce qui serait une première pour un homme politique fédéral dans un tel événement.

« C’est merveilleux, c’est vraiment un beau message de soutien », s’est réjoui le président de l’organisme Aide aux trans du Québec, Julien Leroux-Richard.

Le premier ministre a été photographié à de nombreuses reprises alors qu’il tenait le drapeau aux bandes bleues, blanches et roses dans ses mains.

Selon Julien Leroux-Richard, ce geste prouve que Justin Trudeau porte une attention particulière à la communauté des personnes transgenres.

« C’est très rassurant de l’avoir derrière nous. Ça montre qu’on est soutenus, écoutés », explique-t-il.

« Par expérience personnelle, c’est la première fois que je vois un homme politique de la scène fédérale tenir notre drapeau, ajoute-t-il. Parce qu’au provincial, Manon [Massé] vient souvent marcher avec nous, dans les marches trans. »

L’armée

M. Leroux-Richard souligne aussi avoir vu un membre des Forces armées canadiennes brandir un drapeau aux couleurs de la fierté transgenre.

Cette anecdote n’est pas anodine, selon lui, puisque le président Donald Trump a récemment affirmé sur Twitter que les personnes transgenres ne pourraient pas servir dans l’armée américaine.

En juin dernier, le Sénat canadien a adopté le projet de loi C-16 contre la discrimination visant les personnes transgenres. Deux jours plus tôt, le drapeau de la fierté transgenre avait été hissé devant la Chambre des communes pour la première fois de l’histoire.