/sports/others
Navigation

Michael Phelps a songé au suicide

Michael Phelps
Photo d'archives, REUTERS Michael Phelps

Coup d'oeil sur cet article

Le célèbre nageur Michael Phelps a admis récemment qu’il avait pensé au suicide après avoir été condamné pour conduite avec les facultés affaiblies en 2014.

Multiple champion olympique, l’Américain sombrait dans le désarroi complet, selon ses dires, lorsqu’il a plaidé coupable à une accusation relative à l’alcool au volant. Cette année-là, il avait été appréhendé à Baltimore, au mois de septembre, puisqu’il roulait à une vitesse surpassant de 40 milles à l’heure la limite permise. Les policiers avaient ensuite constaté une alcoolémie de .014, de sorte que le fautif a écopé ultérieurement d’une peine de 18 mois de probation.

«Je ne voulais pas rester vivant, je ne souhaitais voir personne. Je ne désirais pas vivre une journée de plus», a-t-il déclaré au quotidien USA Today, tout en précisant s’être enfermé dans une chambre à coucher pendant quatre jours avant que ses proches ne lui viennent en aide.

Aussi, il a fallu quelque temps pour qu’il emprunte le chemin du retour.

«Une fois que j’ai commencé à parler de mes ennuis à l’extérieur de la piscine, je me suis senti mieux, a-t-il continué. Maintenant, il y a des enfants et des adultes qui viennent me voir pour me dire qu’ils ont été capables de s’ouvrir aux autres grâce à moi. L’isolement peut être néfaste. Quand je voyais mon thérapeute, je me souvenais à quel point je n’aimais pas sortir. Puis, chaque fois que je sortais de son bureau, je me sentais un million de fois mieux.»

Phelps a totalisé 28 médailles, dont 23 d’or, aux Olympiques pendant sa carrière ayant pris fin après les Jeux de Rio 2016.