/24m/job-training
Navigation

Génération Y : les jeunes femmes font-elles passer la famille avant leur carrière ?

Génération Y : les jeunes femmes font-elles passer la famille avant leur carrière ?
JenkoAtaman - stock.adobe.com

Coup d'oeil sur cet article

Selon une étude de la Harvard Business School, 37 % de ses diplômées de la génération du millénaire planifient faire des concessions sur leur carrière pour élever leurs enfants, contrairement à 28 % des femmes de la génération X et à 17 % pour les baby-boomers. Un recul ? Oui... et non !

Josiane Roulez - 37e AVENUE

Des chiffres qui peuvent surprendre sachant que les baby-boomers se sont battues pour faire des études, prendre leur place sur le marché du travail et gravir les échelons. Elles ont fait beaucoup de sacrifices. Toutefois, aujourd’hui, les femmes réalisent qu’il est impossible de travailler 80 heures par semaine et d’accorder beaucoup de temps à leurs enfants, et elles font des choix plus sains.

De plus, ces milléniales envisageraient leur carrière de manière moins linéaire que les générations précédentes et rechercheraient davantage l’équilibre entre leur vie professionnelle et leur vie personnelle.

Loin de renoncer à leurs ambitions, les jeunes femmes sont donc plus conscientes des difficultés. Malheureusement, chez nos voisins du Sud, les politiques familiales sont inexistantes - ni congé de maternité, ni système de garderies à faible coût - et les mères et futures mères américaines font face à des choix déchirants : elles sont de plus en plus nombreuses à choisir de rester à la maison.

De plus, comme le salaire des femmes américaines est souvent le plus faible du ménage, elles auraient davantage tendance que les hommes à mettre leur carrière en sourdine. En effet, selon une analyse de Glassdoor, en 2016, les salariées américaines ont gagné 24 % de moins que les hommes...