/news/currentevents
Navigation

Refuge d’un entrepreneur mêlé aux scandales du CUSM

Coup d'oeil sur cet article

Saint-Martin sert de refuge à un entrepreneur mêlé aux scandales du Centre universitaire de santé McGill.

En 2015, notre Bureau d’enquête avait repéré Jean-Loup Mouret dans la partie néerlandaise de l’île. Cet entrepreneur fut un proche de Yanaï Elbaz. Cet ancien directeur adjoint du mégahôpital anglophone aurait touché 11,25 M$ en pots-de-vin de SNC-Lavalin, selon l’enquête de l’Unité permanente anticorruption (UPAC).

Les compagnies de Mouret ont obtenu pour plus de 5 M$ en contrats dans la rénovation d’hôpitaux du Centre universitaire de santé McGill (CUSM). L’entrepreneur a ensuite enregistré une compagnie à Hong Kong, dans laquelle des millions de dollars en pots-de-vin auraient transité, selon l’UPAC. Puis il s’est installé dans sa luxueuse villa de Saint-Martin, avec vue sur la mer.

Mouret fait face à des réclamations fiscales de centaines de milliers de dollars au Canada. Selon les dernières informations qu’a recueillies notre Bureau d’enquête, il habite aujourd’hui la partie française de l’île antillaise, dans la moitié nord.