/sacchips/unbelievable
Navigation

Connaissez-vous les lumières de séisme?

Une bien petite partie des dommages du séisme de 8,2 ayant touché le Mexique cette nuit. Des lumières de séisme auraient été vues durant ce séisme dans la ville de Mexico.
AFP Une bien petite partie des dommages du séisme de 8,2 ayant touché le Mexique cette nuit. Des lumières de séisme auraient été vues durant ce séisme dans la ville de Mexico.

Coup d'oeil sur cet article

Des vidéos témoignent de la présence de lumières étranges au-dessus de la ville de Mexico durant le séisme qui a eu lieu cette nuit.

On en voit dans cette vidéo relayée sur Twitter.

Bien que ce qu'on voit sur cette vidéo ne sont pas nécessairement des lumières de séisme (dans le sens où ça n'a pas été confirmé), des phénomènes lumineux survenant avant ou durant un tremblement de terre existent réellement.

Même si ce phénomène est plutôt rare, il impressionne énormément quand il survient. Il peut prendre plusieurs formes: des halos, des éclairs, des flashs, des genres de flammes bleutées, des boules incandescantes, etc. Et en plus, ces lueurs peuvent être de plusieurs couleurs. Bref, ce n’est pas un phénomène uniforme.

Il faut s’y attendre, devant un phénomène aussi étrange, plusieurs personnes y voient des ovnis. Cette explication farfelue a été naturellement rejetée par la communauté scientifique et c’est probablement pour cette raison que le phénomène n’a pas été considéré sérieusement.

Or, il existe bel et bien une explication scientifique. En 2014, une équipe de géologues a publié un article à ce sujet dans la revue savante Seismological Research Letters. (L’article met même en vedette «notre» gros séisme du 25 novembre 1988 qui s’est passé au Saguenay!)

Les lumières de séisme surviennent à cause de propriétés électriques de certaines roches sous certaines conditions.

Lorsque la nature met sous pression du basalte et du gabbro (deux types de roches magmatiques), des charges électriques s’allument un peu comme si on ouvrait un interrupteur.

Le basalte et le gabbro renferment de minuscules défectuosités dans ses cristaux. Lorsqu’un séisme frappe, les charges électriques dans les minéraux sont libérées.

Ces roches sont souvent présentes dans des dykes, soit des formations verticales qui peuvent aller jusqu’à 100 km de profond. Ces dykes pourraient agir comme des entonnoirs précipitant les charges électriques.

Il faut saisir à quel point les forces en jeu lors d’un tremblement de terre sont colossales. Les séismes mêmes ne sont qu’un pourcentage de tout ce qui se passe sous terre (littéralement sous la croûte terrestre) et les lumières de séisme pourraient être un autre signe de toute cette activité.

Selon Friedemann T. Freund, l’un des auteurs de l’étude interviewé par National Geographic, «les charges [électriques] peuvent se combiner et former un genre de plasma, pour ainsi voyager à de très grandes vélocités pour éclater à la surface et produire des décharges électriques». Les lumières de séisme seraient le résultat de ces décharges électriques ionisant l'air ambiant.

Les bonnes conditions pour les lumières de séisme ne sont en place que pour moins de 0,5% de tous les tremblements de terre à travers le monde. D’ailleurs, elles peuvent survenir des semaines avant un séisme majeur ou même durant le séisme même. Enfin, elles peuvent être vues jusqu’à 200 kilomètres de l’épicentre.

Hélas, à cause de leur rareté et de leur désordre à la fois géographique et temporel, les lumières de séisme ne peuvent pas aider à prédire les tremblements de terre. Ils ne sont juste pas assez fiables.

Mais ils restent spectaculaires.