/news/consumer
Navigation

La société des alcools ontarienne va gérer la vente de cannabis en Ontario

La société des alcools ontarienne va gérer la vente de cannabis en Ontario
AFP

Coup d'oeil sur cet article

OTTAWA | Pendant que Québec réfléchit encore, l’Ontario a annoncé vendredi que le cannabis sera vendu dans des «magasins autonomes» supervisés par la LCBO, l’équivalent de la Société des alcools du Québec (SAQ).

À LIRE AUSSI : Légalisation du cannabis: les Québécois favorables, mais craintifs

La province a l’intention d’ouvrir 150 magasins d’ici 2020, dont 80 avant le 1er juillet 2019, soit un an après la légalisation éventuelle du cannabis au Canada. La marijuana pourra également être achetée en ligne auprès de ces détaillants.

Il faudra être âgé d’au moins 19 ans pour acheter et consommer le produit, soit l’âge minimal pour consommer de l’alcool en Ontario.

«Des décisions relatives à l'établissement des prix et aux taxes seront prises après que le gouvernement fédéral aura communiqué de plus amples renseignements», a indiqué le gouvernement ontarien, qui ne s’est pas avancé sur le prix éventuel du gramme de cannabis.

L’Ontario devient ainsi la première province canadienne à annoncer publiquement un plan de réglementation du cannabis légalisé par le gouvernement fédéral.

Le Québec tient actuellement des consultations publiques sur l’encadrement de la légalisation du cannabis, lesquelles devraient mener à l’adoption d’une loi-cadre à l’automne.

Le ministre des Finances du Québec, Carlos Leitao, a déjà indiqué que le cannabis ne serait pas vendu en SAQ «à côté du vin blanc, du vin rouge ou du vin portugais».